Opération combinée de la SU, des Parcs Nationaux et Eagle : arrestation de 2 présumés trafiquants de carapaces de tortue marine


 Une opération combinée de la Sûreté Urbaine de Dakar et des Parcs Nationaux avec l'appui de Eagle Sénégal aux Parcelles Assainies, a permis l'interpellation en flagrants délits de 2 présumés trafiquants de faune, respectivement de nationalité sénégalaise et béninoise. Ils s'activeraient dans un commerce juteux de viande et carapace de tortues de mer depuis des années. Au moment de leur interpellation, ils étaient en possession de 13 carapaces de tortues marines du type caouanne, verte et olivâtre, des espèces hautement protégées au Sénégal et malheureusement menacées d'extinction définitive sur la planète ainsi que de pénis de tortues. Les experts consultés après la saisie affirment que parmi ces 13 tortues, figurent 9 tortues caouannes, une espèce rare qui fait des milliers de kilomètres pour venir se reproduire une seule fois par an au large du Sénégal, sur les îles du Cap-Vert. Ces tortues sont pêchées «accidentellement» dans les filets des pêcheurs qui, d'après les spécialistes, ne les remettent jamais à l'eau. Ce qui constitue une infraction grave, selon la loi sur la protection des espèces marines protégées. Pire, elles sont ramenées sur les côtés du Sénégal où elles sont l'objet d'un trafic intense et morbide. Ces tortues sont abattues dans des conditions atroces. Le commerce illégal de ces tortues est bien rodé, très rentable grâce à sa viande, sa carapace, mais aussi son très recherché sexe séché. D'après les enquêteurs, les acheteurs discrets sont des personnes fortunées de la place et la communauté asiatique. Le montant de la saisie est estimé à 3,5 millions Fcfa.
Samedi 26 Octobre 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :