Mondial 2022 / Absence de préparation pour les pays africains : « C’est à la CAF de prendre ses responsabilités! » (Aliou Cissé)


La participation des cinq sélections africaines à la prochaine Coupe du monde de football risque d’être tronquée à défaut d’une bonne préparation à travers des matches amicaux bien choisis. C’est en tous cas l’avis tranché d’Aliou Cissé qui a profité de la conférence de presse d’après match Rwanda vs Sénégal (2ème journée des éliminatoires de la CAN 2023) ce mardi, pour taper du poing sur la table.

Après avoir officiellement annoncé par le biais de la fédération sénégalaise que le Sénégal ne jouera pas de rencontres amicales, il s’en est désolé réclamant la suspension des éliminatoires.

« Cette préparation pour la coupe du monde, on ne l’a pas encore commencée. C’est ça la vérité… La meilleure chose à faire au mois de septembre pour aider les cinq pays africains qui se sont qualifiés, c’est carrément d'arrêter les éliminatoires de la CAN 2023. Et pouvoir donner enfin la possibilité aux pays africains de préparer cette Coupe du monde-là, sinon on ne pourra jamais la préparer comme il faut! » 


À cet effet, il a directement interpellé l’instance dirigeante du football africain. « C’est à la CAF de prendre ces responsabilités là dessus. Si on va à la Coupe du monde c’est parce qu’on a besoin de préparation. Je pense qu’on peut les décaler et dire à ces pays africains là, allez trouver des sparring-partners… » 
Mercredi 8 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :