Menaces de mort par le biais d'un système informatique : retour de parquet pour le coordonnateur de Pastef Taïba Niassène.


C’est son avocat, Me Khoureychi Ba, qui donne l’information. El Hadj Thiam Niass, le coordonnateur de Pastef Taïba Niassène, a bénéficié d’un deuxième retour de parquet consécutif. L’avocat rappelle qu’il est poursuivi pour menaces de mort par le biais d'un système informatique sur la personne de la dame qui était à l'accueil de Adji Raby Sarr au Palais de Justice de Rebeuss le jour de la confrontation de cette dernière avec son ex-patronne du salon Sweet beauty.

La police de Grand-Yoff et à sa suite le parquet du Procureur, ont semble-t-il, dénigre la robe noire, des motifs solides de croire au-delà du doute raisonnable à l'existence de présomptions graves, précises et concordantes qu'un projet criminel concocté à l'endroit de cette brave femme lui a été annoncé par un message audio on ne saurait plus explicite sur les intentions homicides de El hadj Thiam Niass, qui n'en revient toujours pas !

Le jeune responsable Pastefien, vendeur de fripes à Colobane et diplômé en droit de l'Université Dakar-Bourguiba passera, après la tragique fête de l'Ascension, tout le week-end dans le cachot du Commissariat Central en attendant qu'un juge d'instruction soit désigné pour statuer sur son cas à partir du début de la semaine prochaine annonce, pour finir Me Ba.
Vendredi 27 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :