Médina Baye : La réponse de Baye Niass à une lettre du président Senghor racontée par Cheikh Ahmed Boukar Niang.


À l'occasion du symposium initié par le comité d'organisation du gamou en marge de cet événement religieux, le conférencier, par ailleurs petit-fils de Baye Niass, est revenu sur la réponse de Cheikh Al Islam à une lettre du président Senghor le 21 juin 1962.

Dans cette lettre, Baye Niass disait à Senghor : "Nous savons Excellence, que le destin de ce pays dépend de ce que nous ferons nous-mêmes, par nous-mêmes et pour nous-mêmes..."

Cheikh Ahmed Boukar Niang a, dans son speech, ajouté que "Médina Baye est l'épicentre d'un mouvement spirituel universel..."
Dimanche 17 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :