Ma réponse à ceux qui, dans BBY, appellent à la mobilisation le 19 Avril pour contrer la manifestation de l'Opposition


Est-ce que l’on  veut jouer au jeu de l'opposition en répondant ainsi à ses provocations dont le but est d'installer la violence et le chaos! 

Si elle veut troubler l'ordre public, ce n'est pas l'affaire des partis au pouvoir, mais bien celle des forces de sécurité qui n'ont pas besoin de l'aide des militants de BBY pour faire leur boulot. 

Le nôtre consiste à  mener une large campagne de démystification,  aux yeux de l'opinion,  le manque de fondement politique de cette mobilisation qu’elle projette,  ses motivations réelles et les objectifs visés, afin de diminuer au maximum, leur impact sur le peuple, pour  qu'e ses fils ne soient pas " l'agneau" qu'elle veut sacrifier pour réaliser ses ambitions. 

A t- on suffisamment assumé pleinement ce rôle par des rassemblements, des caravanes auprès des populations, et des conférences de presse des leaders de BBY, avant la défiance de l'opposition au pouvoir public du 19 Avril ?

 Je crois que non! 

Ce n'est donc pas avec du " jambarisme" qui risque de jeter de l'huile dans le feu, que l'on pourra masquer ce  manquement grave,  face au défi que l'opposition nous a posé! 

Espérons donc,  que l'affrontement avec les forces de l'ordre que l'opposition a voulu et planifié, ne produise pas trop de dégâts qui ne seront pas facilement réparés. 
Nous n’avons pas choisi ce genre de confrontation avec l’opposition, mais elle l’ a délibérément choisi en boycottant toutes les concertations  auxquelles le pouvoir l’avaient conviées autour du processus électoral dont la réforme est demandée par tous.

 Heureusement, nos forces de l'ordre ont suffisamment d'expérience,  de maîtrise  et de discernement,  qui leur permettent de gérer de tels affrontements sans débordements inutiles.

Notre opposition veut tester la capacité de l'Etat à assurer le bon fonctionnement de l'Assemblée nationale, et non la  capacité de BBY de l'affronter dans la rue.

Donc, le 19 avril, nos Députés sont  interpellés pour répondre tous présents à l'Assemblée nationale afin d’assumer leur devoir législatif en toutes circonstances. 

C'est ce que BBY, et le peuple attendent d'eux.


Ibrahima Sène 
PIT/Sénégal
Mardi 17 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :