La visite du Président XI Jinping

«…conservons nos amitiés anciennes, tout en nous adaptant aux réalités changeantes du monde… »
Président Macky SALL


Ce 20 Juillet 2018, Son Excellence XI JINPING, Secrétaire Général du Comité Central du Parti Communiste de Chine, Président de la République Populaire de Chine, a entamé une visite dans notre pays, première étape d’une tournée africaine dont le tracée en dit long sur l’ambition continentale du géant venu de l’Est. 
Il faut dire que jamais la coopération entre nos deux pays ne s’est portée aussi bien. Dans plusieurs secteurs dont l’Agriculture, l’Énergie, l’Hydraulique, l’Éducation, la Santé, le Sport et les Techniques de l’information et de la communication (TIC), la Chine est devenu un partenaire primordial.
Avec un volume atteignant 1264,7 milliards de francs Cfa en 2017, les échanges commerciaux entre le Sénégal et la Chine ont connu une croissance de 158 %, depuis l’accession à  la magistrature suprême du President SALL. Une hausse considérable qui conforte les options résolues des autorités de l’Etat pour une diversification de nos partenaires économiques.             
Première destination de l’exportation agricole sénégalaise, c’est 99% de notre production arachidière qui va vers la Chine. A cela il faut ajouter que le partenariat avec l’empire du milieu a une implication déterminante dans l’accomplissement de la vision de l’État en matière d’infrastructures. 
A côté de l’autoroute Thiès-Touba (Ila Touba) qui va s’étendre sur près de 113km, soit le plus grand projet autoroutier de l’histoire du Sénégal, il faut ajouter le triangle AIBD-Thiès-Mbour qui cumule 40km de linéaire. Soit près de 15O Km de linéaire d’autoroute réalisé avec le partenariat chinois selon des schémas et modèles d'exploitation acceptables pour le contribuable sénégalais. 
Dans quelques mois, la construction du grand pont à péage de Foundiougne dans le centre du pays permettra de désenclaver définitivement cette ville, ainsi que les îles du Saloum et faciliter l’accès à la Gambie. 

Dès lors, il apparaît clair que c’est sous l’aire du Pr Macky SALL et avec la Chine comme principal partenaire que notre pays est en train de se doter des infrastructures routières et autoroutières indispensables à ses ambitions et à son essor économique. 
Il ne faut surtout pas oublier l’arène nationale, infrastructure bâti à Pikine-Nord, avec une capacité de 22.000 places pour un coût de 32 milliards de FCFA. 
La visite de l’inspirateur de l’initiative économique mondiale, « Une ceinture, une route » (« One belt one road »), dans le cadre d’un voyage qui doit le conduire au Rwanda, en Afrique du Sud puis en Îles-Maurice, montre à l’évidence la place que notre pays a dans l’échiquier de la géopolitique continental du point de vue de la Chine. Aujourd'hui la chine est de loin le premier investisseur au Sénégal ! Notons qu’à côté d’elle, d’autres viennent s’intéresser au marché sénégalais. En raison des reformes effectuées dans l’environnement des affaires, de la stabilité institutionnelle, des nombreuses opportunités qu’offre son dynamisme économique, le Sénégal attire de plus en plus. On peut citer la Turquie, l’Indonésie, la Chine, le Nigéria, le Émirats, l’Australie, les USA, et tant d’autres investisseurs dont la France qui s’intéressent à notre pays parce qu’ayant foi en son avenir.

En somme, le grand principe du Chef de l’État de conserver et consolider nos vielles alliances, tout en adaptant notre pays aux exigences d’une économie globalisée prend forme et reflète chaque jour davantage les contours d’une diplomatie économique performante au bénéfice de notre Nation. 
Le Président SALL a fini de mondialiser notre diplomatie, et tous les Chefs d’État des grandes nations du monde ont salué l’action déterminante de ce leader qui est en train de réaliser les conditions d’un bond qualitatif décisif pour son pays vers l’émergence. 

De Hassan Rohani l’iranien à Barack H OBAMA, de Vladimir Poutine à Angela Merkel et tant d’autres, tous à divers occasions reconnaissent le courage et le leadership éclairé à la tête de notre pays. 
Il est donc heureux que l’ambition du Sénégal d’être une plateforme d’investissement porteuse de croissance et d’emplois pour la jeunesse puisse compter sur un partenaire chinois aussi engagé et déterminé à trouver sa place dans le continent. 

En effet, des années 2000 à nos jours, les investissements de l’empire du milieu en Afrique ont connu un bond de 20%. Plus que jamais dans notre histoire, il faudra désormais compter sur une présence chinoise sur le continent.   

Parce que la mondialisation exige une adaptation permanente et une forte capacité de résilience des économies des État-Nations, le Président Macky SALL est en train de réussir un subtil exercice, qui nécessite des postures de responsabilité, et une grandeur d’âme à la hauteur de l’ambition de notre peuple à travers l’histoire. Bien loin,…des discours incendiaires, des colibets et autres injures que l’on entend, bien trop souvent dans le débat public chez nous. 

Pape Mahawa DIOUF
Coalition Benno Bokk Yaakaar
Lundi 30 Juillet 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :