L’élimination du paludisme au Sénégal à travers l’engagement de toutes les parties prenantes : Le Sénégal valide son plan national de plaidoyer sûr la lutte contre le paludisme 2022-2025

Le programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) avec ses partenaires se réunissent pour trois jours dans la cité du rail pour la validation technique du plan national de plaidoyer de lutte contre le paludisme. En effet, des avancées significatives ont été faites pour lutter contre la morbidité palustre qui est passée de 3,52% en 2015 à 2,07% en 2020 soit une réduction de 41,2%. Des résultats probants qui ont permis au PNLP, avec le soutien de ses partenaires techniques et financiers à se doter d'un nouveau plan national de plaidoyer pour l'appropriation et la mise à disposition de fonds domestiques pour l'élimination du paludisme au Sénégal d'ici 2030.


D'après le coordonnateur adjoint du programme de lutte contre le paludisme, Docteur Ibrahima Diallo, « l'objectif principal pour cet atelier concerne la validation technique du plan national de plaidoyer de la lutte contre le paludisme.
Ce plan nous permettra de pouvoir mobiliser davantage les ressources du point de vue international, des ressources domestiques en prenant en compte les partenaires techniques et financiers et les entreprises au niveau national. Mais également le communautaire qui devra s'activer pour l'atteinte des objectifs fixés dans le cadre de la lutte contre le paludisme ». 
 
Ce plan de plaidoyer est arrimé au plan stratégique national 2021 /2025. « Ce plan de plaidoyer permettra de pouvoir mobiliser davantage de ressources pour pouvoir au moins financer notre plan stratégique national, qui contient actuellement des écarts budgétaires importants, en vue d'atteindre nos objectifs de l'élimination du paludisme au Sénégal à l'horizon 2030 », a-t-il fait remarquer. Dans le dernier plan stratégique national 2016 / 2020, une résolution significative des indicateurs de la charge de morbidité, de mortalité liée au paludisme au niveau du Sénégal a été notée. Et c'est sur la base de ces résultats que le Sénégal a été listé parmi les pays devant aller à l'élimination à l'horizon 2030. En effet, l'organisation mondiale de la santé soutient que le Sénégal peut bel et bien atteindre l'élimination à l'horizon de 2030. 
 
Selon le Dr Ibrahima Diallo, « pour assurer d’une approche multi-sectorielle et inclusive, il faudra impliquer non seulement les acteurs du département de la santé mais également les autres départements ministériels dans la lutte contre le paludisme ». Il poursuit : « L’engagement du secteur privé est également essentiel. Nous avons les entreprises au niveau local avec un système de mobilisation de ressources à travers l’initiative « Zéro Palu ! Les entreprises s’engagent » initiée par Ecobank et Speak Up Africa.
 
Selon le coordonnateur du programme paludisme de Speak Up Africa, James Wallen, « la campagne « Zéro Palu ! Je m’engage » a été développée par le ministère de la santé en partenariat avec Speak Up Africa et PATH et en 2014. Pendant quelques années, cette campagne a été menée au niveau national, et en 2018, la campagne avait été endossé par les 55 chefs d'État de l'Union Africaine et donc est devenue une campagne panafricaine. À ce jour, 25 pays ont lancé la campagne au niveau national. Cela prouve que le Sénégal a montré le chemin au niveau Africain et même international. Je félicite donc les innovations et les engagements du pays en terme de plaidoyer pour l'élimination du paludisme ». Il a ajouté : « Maintenant nous entrons dans une nouvelle phase de la campagne au Sénégal. À la fin de cet atelier le plan national de plaidoyer sera validé et dès la semaine prochaine, le vrai travai commencera ». L’élimination du paludisme d’ici 2030 est un objectif réaliste et faisable, dira James Wallen qui estime qu'il faut plus d'engagement pour y arriver. « Tous les secteurs de la société ont un rôle important à jouer pour assurer que les ressources financières, matérielles et humaines soient mobilisées pour la mise en œuvre complète du plan stratégique national 2021/2025
Vendredi 20 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :