L’ancien ministre Khouraïchi Thiam dézingue la gouvernance de Macky Sall : « notre contexte socioéconomique est déplorable… des emprisonnements d’opposants…»


L’ancien ministre de la pêche sous le régime libéral, Khouraïchi Thiam a procédé au lancement de son mouvement politique « Forces Nouvelles » aujourd’hui à la maison de la presse. Une occasion pour ce dernier d’évoquer le contexte socio-économique de notre pays «   qui est déplorable » selon ses mots.
« En effet nous avons des pénuries d’eau, de vivres de soudure, d’aliments de bétail, de pannes d’électricité et des abris provisoires. S'y ajoutent des problèmes de taux de chômage galopant, des soucis de santé. Comment le Sénégal peut il manquer de scanners pour examiner ses malades au point de devoir les évacuer vers la Mauritanie et le Maroc ? » s’est désolé le maire de Makacoulibantang.
Khouraïchi Thiam d’indexer du doigt aussi les emprisonnements des opposants, mais aussi le manque de sécurité et les grèves a répétition dans le secteur de la santé ou de l’éducation.
Aussi, l’ancien ministre libéral de faire part des solutions de « Forces Nouvelles » pour rendre meilleur le sort des citoyens.
« Notre devoir c’est de hisser le Sénégal dans les rangs des pays les plus industrialisés et créer un climat politique, économique et social où il fait bon vivre et où l'égalité des chances est respectée »a-t-il annoncé. « Forces Nouvelles » qui dit croire au génie sénégalais, d’ajouter par ailleurs vouloir investir et « valoriser le capital humain formidable de nos étudiants, cadres ou encore élèves ».
Sur la question des ressources naturelles, le mouvement de Khouraïchi Thiam d’indiquer ne pouvoir comprendre que le Sénégal reste à la traine avec des découvertes telles que le gaz, l’uranium, le fer et le zircon. En effet selon lui, la découverte de ces ressources, doivent nous projeter de plain pied dans une société industrielle du 21 éme siècle.
Samedi 28 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :