Khalifa Sall refuse de parler en l'absence de ses avocats


Khalifa Sall refuse de parler en l'absence de ses avocats
Le premier interrogatoire de Khalifa Sall devant la Cour d'appel a tourné court ce lundi 9 juillet, après que le Maire de Dakar eut fait valoir son droit au silence. 

Tout juste a-t-il soufflé quelques mots à l'attention du juge Demba Kandji. "Je ne parlerai pas en l'absence de mes avocats. Monsieur le président, vous savez que je ne peux pas vous parler en l'absence de mes avocats", a fait savoir, à voix basse, le premier magistrat de la Ville. Le socialiste comparaît depuis lundi matin devant la cour d'appel de Dakar. Il aura passé cette première journée d'audience tassé sur sa chaise au premier rang de la salle d'audience, refusant aussi de s'exprimer, après le retrait de ses conseils. 
La défense a dénoncé des "violations dans le dossier", avant de se retirer. Des "violations répétées" dans le procès de du Maire de Dakar ont contraint la défense de ce dernier à se retirer. L'audience a été ainsi suspendue et reprendra ce mardi...
Lundi 9 Juillet 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :