Keur Baka : La jeunesse de Tanda Mboudaye rend hommage au chef de l'État pour service rendu à la localité.


C'est dans le cadre d'intenses activités qu'il menait dans le week-end Pasquale que le Dr Macoumba Diouf s'est rendu dans la commune de Keur Baka notamment à Tanda Mboundaye pour représenter le président de la République  au grand gala de lutte organisé en marge de la journée d'hommage organisée par l'ASC Daaradji de Tanda Mboudaye. 
A en croire le maire de Latmingué, les jeunes de Tanda Mboudaye ont agi ainsi  sur conseil, encadrement et incitation de leur parents pour satisfaction à l'endroit du président de la République Macky Sall. Le directeur de l'horticulture et parrain de ce gala et revenu sur le bien-fondé de cet hommage rendu au président de la République : " dans le cadre de ses tournées économiques le chef de l'État avait effectué une visite le 17 décembre 2016 dans cette contrée pour constater de visu les périmètres des champs d'arachide à perte de vue pour donner en modèle feu Fanding Ndiaye aux agriculteurs sénégalais notamment ceux du bassin arachidier. " Une visite qui a, selon lui, changé complètement le vécu de ces habitants : " Cette visite a non seulement inscrit Tanda Mboudaye dans l'histoire agricole du pays, mais depuis beaucoup de choses se sont améliorées. " . L'électrification est devenue une réalité dans ce village de Keur Baka selon Macoumba Diouf. Dans la même veine, il déclare aussi que les femme sont désormais soulagées avec la mise à disposition de ces braves dames de moulin, de plateformes multifonctionnelles, sans occulter la modernisation de l'agriculture à travers une dotation de matériel agricole, ce qui constitue un véritable pas vers la modernisation du secteur agricole dans cette partie du Saloum. 
Macoumba Diouf et les habitants de Tanda Mboudaye ont, d'un commun accord, renouvelé leur engagement à travailler pour la réélection de Macky Sall dès le premier tour. 
Rappelons que le maire de Latmingué a d'abord effectué un passage à Kawil pour assister aux 48h de l'Amicale des élèves et étudiants ressortissants de Kawil (AEEREK) dont il était également le parrain. Il était question pour ces élèves et étudiants de sa commune, de fêter l'excellence à travers un thème d'actualité relatif aux avantages et limites de l'Internet...
Jeudi 5 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :