Kahone : Une partie de la population demande la tête de madame le maire.


À Kahone (département de Kaolack), une partie de la population a fait face à la presse pour dénoncer les agissements de la maire nouvellement élue.

Composée de jeunes, de femmes, de notables et d'hommes politiques, une nouvelle entité a été mise en place pour défendre les intérêts supérieurs de cette commune.

Les frondeurs dénoncent ainsi la gestion de la nouvelle équipe municipale qui entre, disent-ils, en déphasage avec les préoccupations de la population.

Ils reprochent à la maire d'avoir mis " les cantines en location d'une façon clanique", tenté de remplacer certains délégués de quartier, augmenté abusivement le prix des patentes, interdit la vente de poisson et de légumes hors du marché, entre autres", ont martelé Pape Mbaye et El Hadj Daouda Sarr qui ont exigé la démission de l'édile local ou l'installation d'une délégation spéciale.

D'autres problèmes ont été également soulevés au cours de ce face-à-face avec la presse,  notamment la non dotation de l'ambulance de la commune en carburant, l'envoi de la gendarmerie dans les maisons pour intimider les vendeuses au niveau des quartiers, la liste est loin d'être exhaustive...
Lundi 27 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :