Kaffrine : Les maires s'engagent à collecter les 65.000 signatures requises au profit du président Macky Sall


Kaffrine : Les maires s'engagent à collecter les 65.000 signatures requises au profit du président Macky Sall
Dans la région de Kaffrine, les maires membres de l'Apr et de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) se sont engagés ce samedi à donner au président de la République les 65.000 signatures requises pour aller aux élections présidentielles de 2019. 
Le député-maire de Ribot Escale, Mr Yaya Sow, qui en est l'initiateur, a réuni ce matin l'ensemble des 6 maires du département de Malem Hoddar, à savoir les maires de Sagna, Ndiobène, Ndioum, Darou Minam, Dianké Soufe et Malem Hoddar pour lancer cette campagne qui consiste à récolter les signatures pouvant permettre au chef de l'État de se présenter au scrutin prochain. " La région de Kaffrine s'engage ici et maintenant à collecter les 65 mille signatures. Nous allons sillonner les 32 communes de la région afin que cet engagement soit une réalité", a lancé le président du collectif des maires de la région de Kaffrine.
Prenant la parole, le maire de Malem Hoddar, Abdou Ndao de souligner : " Nous avons tenu cette réunion pour marquer notre totale adhésion au parrainage que le président de la République vient de proposer. Et cela  pour plusieurs raisons que vous savez, notamment ses différentes réalisations à travers les programmes dont le Puma, le Pudc, la couverture maladie universelle( Cmu) etc".
"Le président Macky Sall a réalisé ici à Kaffrine 1.500 km de pistes, des postes de santé, mis à la disposition des localités des ambulances. On a posé la première pierre pour la route Nganda-Kaffrine et on parle également de l'axe Ribot Escale/Koungheul", a ajouté Mr Yaya Sow. Non sans oublier de jeter l'anathème sur l'opposition, précisément le mouvement ' Y en a marre', Ousmane Sonko et de Idrissa Seck.
"Ces gens passent tout leur temps à raconter des contre-vérités. Pour le mouvement 'Y en a marre', je dis à ses membres que leur structure n'existe pas à Kaffrine. Ce qui existe ici, c'est le Puma, le Pudc, entre autres. En d'autres termes, c'est le concret qui nous intéresse ici dans le Ndoucoumane. Et le projet de loi sur le parrainage sera voté ce jeudi avant 10 heures par les députés qui sont conscients du projet de rationalisation des partis politiques au Sénégal. La région de Kaffrine s'est aussi engagée à élire le président de la République avec 95 %", a-t-il conclu...
Samedi 14 Avril 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :