KOLDA : Validation du concept «centre de gestion d’économie rurale (cger)» par le projet tiers-sud/beydaare.


Le concept cger « centre de gestion d’économie rurale », a été élaboré par le projet tiers-sud/bey daare, pour mieux encadrer les producteurs. Cette initiative vient à la suite de l’étude de faisabilité pour la mise en place d’un dispositif de centres de gestion en économie rurale, de conseil et de formation aux producteurs en gestion comptable dans la zone du tiers-sud du Sénégal.

Abdou Niang Thiam, coordonnateur du projet tiers-sud/bey daare, « l’objectif de l’atelier est la validation des centres de gestion en économie rurale qui sont très importants pour le projet. C’est pourquoi, dans sa mise en œuvre, nous avons jugé utile de nous réunir avec les producteurs pour échanger sur le concept. Et ceci nous permettra d’atteindre les résultats attendus en boostant la production, l’autonomisation en finances et en semences des producteurs », soutient-il.

Le Projet Tiers Sud – Bey/Daare est un projet multisectoriel (agriculture, élevage, environnement, nutrition et développement local) qui concerne les populations de quatre départements et dont la mise en œuvre implique une multitude d’intervenants (communautés bénéficiaires, agences d’exécution, services techniques étatiques, opérateurs/ONG). La finalité pour le Projet est le développement économique des terroirs ruraux du Tiers Sud du Sénégal et l’amélioration des conditions de vie, de la sécurité alimentaire, de la nutrition des populations rurales.

Mamadou Oumar Sall, président de l’interprofessionnelle de la filière banane, venu de Tamba d’avancer : « je suis un grand producteur de banane et nous regrouper en nous montrant comment rentabiliser le secteur est très important. Et le fait de nous impliquer directement dans le projet, montre une dynamique de réussite du secteur. Ainsi, en nous apportant les moyens techniques et organisationnels dans les secteurs lait, banane et maïs la production et l’autonomisation pourront être au rendez-vous. Et ce qui est important dans tout ça, c’est qu’après le projet, nous puissions aller sans son accompagnement », défend-il.

Le Projet mettra en place, à l’image des CGER Vallée, des centres de gestion en économie rurale ou CGER au niveau de la zone du tiers sud et qui seront axés sur la bonne gestion des finances des collectifs de producteurs et de conseil d’exploitation familial.

Dimanche 13 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :