Incendies répétitifs : visite guidée au marché Zinc de Kaolack - Entre insalubrité, mal-vivre et absence de plan directeur d’assainissement –(Reportage)

Considéré comme le poumon économique de la ville de Kaolack, la rue d’Aloua, logée en plein cœur du marché Zinc, ne fait plus l'affaire des commerçants. Un marché objet de plusieurs cas d’incendies dont les origines sont souvent méconnues de ses occupants. Le dernier en date est celui qui s’est déclaré au lendemain de la Tabaski, ayant ravagé plusieurs cantines et emporté une importante somme d’argent. Un mois après, les commerçants affectés par le sinistre sont trouvés sur place en train de faire de leur mieux pour reprendre leurs activités. En cette période hivernale, le décor est aussi tout autre à la rue d’Aloua. L’insalubrité grandissante et les eaux de pluies mélangées aux eaux des fosses septiques dégagent une odeur nauséabonde, obligeant certains clients à éviter ce marché. Toutes choses qui impactent le chiffre d’affaire des commerçants qui y officient.


Mercredi 19 Septembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :