IMF réagit aux critiques : « J’ai le droit de donner un point de vue scientifique »

Accusé par ses détracteurs d’influencer des décisions de justice par ses sorties en plein procès, le garde de Sceaux s’en défend et souligne qu’il donne juste sa « position en tant que professeur de droit ».


Mardi 10 Juillet 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :