Handball féminin : Les "Lionnes" à une victoire d'une qualification historique aux JO Tokyo 2020

Victorieuse contre la RD Congo ce jeudi soir 29 à 18, les « lionnes » du Sénégal sont désormais à une victoire (ou un match nul) d’une qualification aux jeux olympiques de Tokyo 2020. Dans ce tournoi qualificatif olympique qu’organise le Sénégal (26 au 29 septembre au Dakar Arena), Frédéric Bougeant, le coach national et ses joueuses iront à la quête des JO, ce dimanche, contre l’Angola…


L'un des vœux les plus ardents du président de la fédération sénégalaise de Handball, Seydou Diouf, pourrait bientôt se concrétiser en cas de victoire ce dimanche contre l'Angola. Depuis ce jeudi 26 septembre, le pays de la Téranga abrite le décisif et non moins prestigieux tournoi qualificatif olympique (TQO.) Une belle opportunité pour Frédéric Bougeant qui voit là une occasion en or pour qualifier le Sénégal aux jeux olympiques de Tokyo 2020, lui qui s'était contenté de la médaille d'argent lors de la dernière coupe d'Afrique de handball en 2018. Une qualification aux JO et un trophée continental qui se fait désirer, et qui fuit inlassablement la team Sénégal, depuis plusieurs quêtes et compagnes ardues. 

En entamant leur tournoi avec une victoire probante ce jeudi 27, contre la RDC, battue 29 à 18, et un goal average boosté à fond (2 points +11), le Sénégal s'est rassuré. Mieux, la bande à Hawa Ndiaye, dopée par ce succès éclatant, quoi que difficile à signer, s'est emparée de la première place du TQO, devant leurs éternelles rivales, les Angolaises. 

Déjà qualifiées pour la prochaine coupe du monde de handball féminin (30 novembre au 15 décembre 2019 au Japon), les "Lionnes" n'ont jamais été aussi proches de prendre part à la grande messe du Handball. Réussir une première participation historique aux jeux olympiques. Pour ce faire, il faudra donc à tout prix vaincre le signe indien, c'est à dire réussir à battre "l'ogre Angolais." Cette même sélection Angolaise qui avait brisé les espoirs de Frédéric Bougeant et ses joueuses en finale de la CAN (19 à 14) le 12 décembre 2018 à Brazzaville. Du reste, un match nul ferait les affaires du Sénégal qui s’en sortiraient victorieux à la faveur de la différence de but.

Cette fois-ci, la donne pourrait bien changer, avec plusieurs paramètres à prendre en compte dans ce TQO Dakar2019, en terre sénégalaise. D’abord, le désistement du Cameroun au dernier moment, laissant quasiment le champ libre aux favoris, l'Angola et le Sénégal. Ensuite une élimination précoce de la RDC (Classée troisième à la dernière CAN de Handball féminin) avec deux défaites en autant de sorties dans ce TQO. Enfin, le facteur X : le public qui devrait sensiblement converger au Dakar Arena en soutien aux "Lionnes." 

Si les "Palancas Negras" s'étaient qualifiées pour une 6e fois d'affilée aux JO, lors du TQO de 2015 tenue chez elles, en Angola, le Sénégal serait bien inspiré de les imiter ce dimanche, à 18h00, au Dakar Arena dans ce qui sera un match pour les JO. Une victoire au soir du 29 septembre, sur le parquet de Diamniadio, serait synonyme d'accession au "graal."
Samedi 28 Septembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :