HED/Chirurgie pédiatrique : Sept (7) enfants pris en charge lors de la cérémonie officielle du camp de chirurgie.


Les interventions de l'ONG Direct Aid, dans le cadre de la prise en charge des cas sociaux se poursuivent avec un camp de chirurgie. Ainsi, Sept (7) enfants ont été pris en charge dont deux (2) cas de pathologie d'urologie, deux autres de hernie ombilicale, ainsi qu'un cas de brûlure avec de séquelles causant le dysfonctionnement des doigts de la victime et un nourrisson de deux (2) ans qui est né sans anus et un autre cas programmé mais finalement repoussé à cause de son état de santé.
 
Le chef du service administratif et financier de l'hôpital, Mamadou Fadel Ndiaye a profité de l'occasion pour adresser ses vifs remerciements à l'ONG Direct Aid qui entretient avec l'hôpital des enfants de Diamniadio (HED) d’excellents rapports. "C'est une continuité, deux camps ont été organisés au niveau de l'hôpital depuis l'année dernière. Mais cette année, la particularité est de faire jusqu'à 6 camps. Là nous sommes présentement en train de regrouper deux camps et y a trois autres camps à venir, avec des perspectives en 2023 de 6 camps. Sachant que pour chaque camp c'est 40 enfants, si on fait le cumul près de 240 enfants au total, au niveau de l'hôpital de Diamniadio, seront pris en charge", a dit  Mamadou Fadel Ndiaye.
 
Abdou Latif Zadarala, directeur du centre socio-éducatif de l'ONG Direct Aid Sénégal, estime que le montant de ces interventions tourne autour de 6.500.000 de francs par camp. "On a commencé avec l'hôpital depuis 2 ans par un seul camp et petit à petit on a augmenté 2 camps jusqu'à ce qu'on a eu un accord pour faire 6 camps. Pour 2022, c'était 6 camps, mais on n'a fait que 3 camps et ça reste 3, Inchalla on va le terminer en début de 2023", a-t-il soutenu.

Le directeur a également profité de l'occasion pour saluer le bon partenariat entre les deux structures. "Il y a une bonne collaboration, je me rappelle bien on a commencé juste avec des consultations gratuites. On arrive à faire 6 camps soit 240 voir 300 enfants bénéficiaires. Ça c'est une bonne collaboration et ça  nous encourage pour avancer encore et faire des camps de cas lourds avec invitation des médecins même de l'extérieur", a ajouté Abdou Latif Zadarala, qui informe que l'ONG intervient dans 31 pays, dans le domaine de l’éducation , la santé, le social, mais également la prise en charge des enfants orphelins...
 
 
 
Mercredi 21 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :