Guédiawaye / La colère noire des impactés de Gadaye.

Les victimes de Gadaye ont initié une grève de la faim qu’ils ont voulu entamer sur les lieux où leurs maisons ont été démolies il y a quelques années. À leur grande surprise, les policiers les ont trouvés sur place pour les obliger à quitter les lieux manu militari. Après quelques heures de négociations, ils ont été gazés et obligés de quitter les lieux. Ces populations réclament leurs droits et exigent que justice leur soit rendue parce qu’ils ont gagné leur procès...


Lundi 22 Juin 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :