Graves violations du serment de l’avocat : une plainte de Me Dior Diagne brandie contre Mes Bamba Cissé et Papa Samba So et possibles poursuites judiciaires... (DOCUMENT)


Les avocats Mes Bamba Cissé et Papa Samba So seront-ils poursuivis pour manquements aux règles de la profession d’avocat par leur collègue Me Dior Diagne? C’est en tout cas le souhait de cette dernière qui a soumis une requête au Bâtonnier de l’ordre des avocats du Sénégal dans ce sens. Les raisons sont entre autres des accusations « infondées » contre l’avocate d’abord dès les premières heures de l’enquête sur l’affaire Adji Sarr/Ousmane Sonko, mais plus récemment un message brandi par les avocats du leader de Pastef comme une preuve que l’affaire serait un complot, et qui émanerait de Me Diagne.  

 

Cette dernière revient sur ce fameux message dans la lettre envoyée au Bâtonnier et dont nous détenons copie.

 

« Le Vendredi 12 février 2021 dans le cadre d’échanges sur l’affaire Adji SARR/Ousmane SONKO, j’ai reçu d’un ami un message transféré. Me Bamba CISSE, Avocat constitué de Ousmane SONKO, avec qui j’avais conversé quelques minutes auparavant, a été également destinataire dudit message. Message qu’il avoue avoir transféré à son client poursuivi pour viols répétitifs et menaces de mort. Pour l’avoir lu et bien lu, vous n’êtes pas sans savoir Mr le Bâtonnier que ce message n’émane pas de moi et, plus cocasse encore, il y est dit que « Pour des raisons de stabilité sociale, on doit éviter à Ousmane SONKO la prison » ; C’est ce message qui a été brandi par celui-ci lors d’une conférence de presse tenue courant février 2021, comme étant la preuve du « complot » ourdi contre lui par le Président de République et le Ministre de l’Intérieur du Sénégal. C’est ce même message qui a été brandi par les députés de l’opposition comme preuve du complot contre Ousmane SONKO pour refuser la levée de son immunité parlementaire », a indiqué l'avocate. 

 

Elle s’est désolée par ailleurs, d’être considérée par l’opinion publique ou à tout le moins une partie, comme un acteur déterminant dans le prétendu « complot » contre Ousmane Sonko ainsi que la responsable de tous les évènements dramatiques qui ont eu lieu sur le territoire national. « La conséquence a été immédiate sur ma personne et sur les membres de ma famille, en termes d’insanités, insultes et menaces de mort, parce que c’est concomitamment que les réseaux sociaux au Sénégal et dans la diaspora ont déclenché leur matraquage permanent », s’est désolée Me Diagne.

 

En outre, regrette-t-elle, convoqués dans le bureau du bâtonnier pour écouter tous les protagonistes, Me Bamba Cissé n’a pu fournir aucune réponse aux multiples questions qui lui ont été posées se contentant de promettre de rétablir la réalité des faits auprès de son client, « mais force est de constater que non seulement il n’en a rien fait, mais Ousmane SONKO a continué à faire de ce « sms » la preuve d’un soi-disant complot », dira Me Diagne.

 

Maître Bamba Cissé a violé donc le secret de la correspondance et des pourparlers, de même que les règles de loyauté et de confidentialité des échanges entre avocats, prévus et réprimés par l’article 44 alinéa 1 du Règlement N°5/CM/UEMOA, l’article 22 du Règlement d’Exécution sur la déontologie des avocats et les articles 39-2 et 40-1 du Règlement Intérieur de notre Barreau, accusera Me Diagne.

 

Quant à Maître Papa Samba So accuse toujours l'avocate, il a violé les règles, notamment l’article 22 précité du Règlement d’Exécution sur la déontologie des avocats, en ayant un comportement aux antipodes de la loyauté et de la confraternité, principes essentiels de notre profession d’avocat. Plus grave, ces manquements ont mis en péril la vie d’un confrère et de sa famille.

Et pour tout cela, fera savoir Me Dior Diagne au bâtonnier, elle compte donner une suite pénale aux agissements de Maître Bamba Cissé.





Jeudi 11 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :