Football / Amical Maroc – Sénégal : Le match menacé par la Covid-19 ?


Prévu au complexe sportif Prince Moulay Abdallah de Rabat, le 9 octobre prochain, le match amical entre le Maroc et le Sénégal est plus que jamais incertain. Pour cause, la pandémie de la covid-19 qui continue de faire des victimes au royaume chérifien. Selon le média marocain, Media24 parcouru par Dakaractu, rien que ce mercredi 23 septembre, 29 nouveaux cas de décès avaient été recensés portant le total de victimes à 1.918 et 107.743 cas positifs. De quoi se demander si la ville de Rabat, parmi les zones les plus touchées, est actuellement en mesure d'accueillir un match de football international ?

Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? De leur côté les autorités marocaines estiment être parfaitement en mesure d’organiser cette rencontre amicale, à huis clos, dans le respect du protocole sanitaire standard. Comme le confirmait d’ailleurs le directeur de la communication de la fédération royale marocaine de football, Mohamed Makrouf dans les colonnes du quotidien sportif sénégalais, Record, après l’annonce officielle de la confrontation. 

Tout de même, le duel à distance entre Aliou Cissé à la tête de la sélection des « Lions » du Sénégal et Vahid Halilhodzic en charge des « Lions » de l’Atlas, semble encore hypothétique.

Si l’on se penche un peu plus près sur la région de Rabat-Salé Kenitra, il est aisé de constater que la covid-19 y sévit toujours avec déjà 2210 cas positifs et 12 décès. Si le complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat répond aux normes standards avec ses 53.000 places et sa pelouse naturelle. Il apparaît que la zone où il se trouve est la deuxième la plus touchée par la pandémie derrière la région de Grand Casablanca-Settat.

En effet, le 18 septembre dernier, le media marocain L’économiste, faisait état de l’apparition de plusieurs clusters dans certaines zones industrielles à Kenitra et Salé.    


Une donnée non négligeable pour la fédération sénégalaise de football (Fsf) qui devrait également s’assurer de la faisabilité de cet évènement sportif. Car, au-delà de l’enjeu sportif qui est certes motivé par la préparation des 3 ème et 4 ème journées des éliminatoires de la CAN 2021 (entre le 9 et le 17 novembre 2020), la santé des joueurs doit passer avant toutes autres considérations sportives et ou économiques…

Pour l’heure, le match entre le Sénégal actuel leader numéro 1 en Afrique au classement FIFA (1555 points), et le Maroc classé 5 ème (1456), reste inscrit pour la prochaine fenêtre internationale de la FIFA. Tout en sachant que la menace de la covid-19 n’est pas très loin du terrain…
Jeudi 24 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :