Finalement ils sont tous les mêmes !


L'honorable député et candidat Ousmane Sonko qui avait cristallisé tant d'espoirs chez beaucoup de nos compatriotes dont moi-même, n'est pas finalement différent de l'establishment politique qu'il est censé combattre à travers son fameux discours antisystémique.

La sortie de M. Madiambal Diagne concernant le dossier TF 1451/R dans lequel le M. Ousmane Sonko est impliqué directement ou indirectement via le sieur Ismaila Ba par la création de  la société MERCALEX en juin 2018, dont ce dernier est le propriétaire et en même temps associé de M. Ousmane Sonko à son cabinet ATLAS. En faite, en tant que professeur en activité depuis 2013, j'ai toujours dit à mes élèves que nos actes en disent plus long que tous nos discours. C'est une des raisons pour lesquelles, je me suis toujours méfié des politiciens sénégalais qui sont de nature très bavards.

D'ailleurs ma sympathie pour le candidat Ousmane Sonko venait du fait que je ne l'ai jamais considéré comme un politicien adepte de la politique politicienne, encore moins de la magouille contagieuse qui grangréne le Sénégal.  Cependant, ma deception fut grande quand j'ai écouté M. Diagne, à la fin de l'émission, je me sentais abusé par un homme qui s'est pris pour ce qu'il n'est pas. Mais ce jugement étant trop hatif, je le refoulais au plus profond de moi car je me disais que peut être que M.Diagne cherchait à discréditer le candidat Ousmane Sonko pour le compte du pouvoir.

Je me suis donc résolu à attendre patiemment la réponse de mon candidat Ousmane Sonko aux allégations de M.Diagne. Et quand j'ai appris qu'il a convié la presse ce mercredi 9 janvier 2019, je me suis dis que voila, je vais me décider quant à la continuité de mon soutien politique et financier au PASTEF dont je suis un contributeur financier assidu. Ainsi, j'attendais des réponses sans équivoques en ce qui concerne la factualité ou non des allégations de M.Diagne.

Malheureusement, l’absence de M. Ousmane Sonko à la conférence de presse qu’il a convoqué m’a plus que heurté car au lieu de venir lavé son honneur, restauré sa probité morale gravement atteinte par les accusations de M.Diagne, il a opté pour la dérobade pour aller soutenir un recalé du parrainage, M. Bougane Dany Gueye dans son opération “faxass”. Comment M. Ousmane Sonko a-t’il osé filé ce dossier entre les mains de son parti, alors que le PASTEF n’est nullement lié aux faits dont on parle dans le dossier? Dans ce dossier, il est question de l’implication des sociétés MERCALEX, ATLAS et AB PARTNER et de la commission de 12%.

Pour moi, les choses sont claires. Et s’il y’a une décision dont je suis le seul souverain, c’est ma participation à ces élections présidentielles du 24 février 2019 : je ne vais pas aller voter et je n’inciterai personnes à aller voter, pour qui que ce soit car nous sommes encore loin d’un changement de paradigme dans les comportements.

Mouhamed DIEDHIOU, Professeur d’histo-géo
Lundi 14 Janvier 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :