Fin de calvaire pour Macky aux États-Unis ? / Les activistes noyés et rudoyés par des militants de BBY


Dans un récent passé, il n’était pas imaginable de voir le Président Macky Sall séjourner tranquillement aux États-Unis sans être perturbé par les activistes de l’opposition. C’étaient des huées, des pancartes aux messages acerbes, voire compromettants,brandies et ponctuées de slogans et de réquisitoires cinglants. 
Le dernier revers date de septembre 2019. Ce jour-là, les membres de l’opposition avaient littéralement réussi leur coup.

Seulement, aussi éclatante avait été leur victoire de 2019, aussi humiliante aura été leur déboire de ces dernières 48 heures à New York où le Chef de l’État effectue un séjour pour les besoins de la 76ème session de l’Assemblée générale des Nations-Unies.

En effet, les activistes ont été carrément muselé, leurs plans déjoués et leurs prestations noyées par une présence contraignante des militants de la coalition Benno Bokk Yaakar. Coincés derrière des barrières et assujettis au respect des franges par la police américaine, ils se sont finalement réduits à agiter les quelques pancartes qui leur restaient encore entre les mains sous un fond sonore musical couvert par une riposte agissante.

En plus de cette forte présence des pro-Macky, il y a eu, par endroit, des rixes. Des activistes ont été tout simplement dépossédés de leurs pancartes et aspergés d’eau. Réduits à leur plus simple expression, ils finiront par un repli. Un repli stratégique ? L’avenir proche nous renseignera. Affaire à suivre…
Mardi 21 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :