ENTRETIEN - Le SG du Slgtp sur le limogeage du DG de Poste Finances : « Bibi Baldé est dans son droit après les consultations et informations du Conseil d’Administration »

Si l’on en croit Gorgui Yacine Boye, Secrétaire général Syndicat libre des travailleurs du Groupe la Poste (Slgtp), le Directeur général du groupe SN La Poste, Abdoulaye Bibi Baldé est dans son droit de limoger Saliou Fédior de son poste de DG de Poste Finances. L’agent technique des postes s’est prêté aux questions de Dakaractu.


ENTRETIEN - Le SG du Slgtp sur le limogeage du DG de Poste Finances : « Bibi Baldé est dans son droit après les consultations et informations du Conseil d’Administration »
Comment avez-vous accueilli la décision du DG de la Poste de limoger Saliou Fédior de son poste de DG de Poste Finances ?

Nous l’avons accueilli avec surprise. Il faut dire que le Directeur général du groupe La Poste, Abdoulaye Bibi Baldé, portait beaucoup d’espoir et de confiance en la personne de Saliou Fédior, DG de Poste Finances. Ce dernier fut nommé DG de la filiale Poste Finances et devrait collaborer avec la maison mère pour porter la transformation de cette institution financière en banque postale. Malheureusement, cette confiance mutuelle s’est effritée. Ce qui a conduit au limogeage de monsieur Saliou Fédior qui, il faut le reconnaître, est un grand cadre de La Poste, l’un des plus diplômés.

Justement, le DG de la Poste a motivé sa décision par « l’insubordination et le déficit de confiance ». Qu’en pensez-vous ?

Le Directeur général du groupe SN La Poste, Abdoulaye Bibi Baldé, est dans son droit après les consultations et informations du Conseil d’Administration. Il s’est normalement appuyé sur ses prérogatives pour le démettre de ses fonctions. Ce fut le cas quand il fallait acter la nomination à ce poste de DG de Poste Finances. La loi lui permet en tant que PCA de la filiale Poste Finances de le limoger

L’argent de Poste Finances aurait été prêté à des employés de la structure, dont le Syndicat national des travailleurs de la Poste et des télécommunications (Sntpt). Qu’est-ce que cela vous inspire ?

Oui ! C’est une pratique illégale, illogique et connue de nous tous, depuis plus d’une dizaine d’années. Cet exercice, longtemps décrié et non conforme aux règlements et procédures de gestion, était toujours pratiqué dans divers centre et agences de Poste Finances. Pourtant, La Poste a des corps de contrôle, notamment le Centre de contrôle des bureaux (CCB), la Direction de l’inspection postale et de l’audit (DIPA). Il y a aussi des audits internes pour dissuader et restaurer une bonne gouvernance des deniers publics. Les créanciers sont pour la plupart des agents de La Poste, certaines organisations syndicales et socio-professionnelles...
Dimanche 5 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :