EDUCATION / Abdou Faty, Secrétaire général du Sels/A : “Nous allons vers une année scolaire perturbée »

Avec la multiplication des préavis des syndicats d’enseignants, l’année scolaire risque d’être perturbée. Abdou Faty a mis en cause la politique de pourrissement et de dilatoire mise en place par le gouvernement.


EDUCATION / Abdou Faty, Secrétaire général du Sels/A : “Nous allons vers une année scolaire perturbée »
Selon le syndicat des enseignants libres du Sénégal (Sels) qui s’exprimait lors d’une conférence de presse, « Forcément nous allons vers année scolaire perturbée… Le gouvernement au lieu de privilégier un dialogue sincère et des négociations sérieuses, opte pour une politique de pourrissement et ouvre de nouveaux fronts », ont avisé les syndicalistes lors de cette conférence de presse à travers une déclaration liminaire lue par le 1er secrétaire général du Sels/A, Pape Mbaye Marie Sylla.

Ils ont donné comme preuve la ponction faite sur les salaires des enseignants le mois de septembre dernier, et l’unique appel du gouvernement à négocier avec les organisations syndicales le 6 juin. Suffisant pour la bande à Abdou Faty de poser les jalons de la lutte pour amener « ce gouvernement de campagne électorale à prendre sérieusement en compte la question… Nous allons déposer un préavis de grève et un mémorandum le 6 Décembre auprès du ministre de la fonction publique », a annoncé Abdou Faty.

Pour rappel, les enseignants réclament le reversement des ponctions indues sur le salaire des enseignants au mois de septembre, la dématérialisation des actes administratifs, l’augmentation des indemnités de logement (60 000fcfa actuellement), déblocage du crédit Dmc, le paiement des rappels ainsi que le recrutement de 2.000 enseignants pour combler le déficit existant.
Mercredi 6 Décembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :