Dunyaa Fm : « Le Synpics appelle la direction à rencontrer les travailleurs et leur payer ce qui est dû »

Le Syndicat des professionnels de l'information et de la communication du Sénégal (SYNPICS) a réagi à la volonté des travailleurs de Dunyaa Fm de procéder à une cessation des activités rédactionnelles. Le Synpics dit suivre avec attention la situation et appelle la direction à rencontrer les travailleurs et leur payer ce qui est dû. Le communiqué du syndicat in extenso…


Dunyaa Fm : « Le Synpics appelle la direction à rencontrer les travailleurs et leur payer ce qui est dû »

Le Synpics est préoccupé par la situation des travailleurs de la Radio Dunyaa FM, obligés pour obtenir gain de cause de procéder à une cessation de travail ce 15 Mars. 

 

Depuis sept mois pour la plupart des travailleurs, point de salaire versé par une Direction qui en plus joue au dilatoire, refusant de répondre administrativement à un courrier adressé par les travailleurs pour réclamer leur dû.

 

Le Synpics se désole de cette situation d'autant que le groupe Excaf, propriétaire de la Radio Dunyaa FM est attributaire de marchés liés à la transition numérique (TNT) et à la commercialisation des décodeurs, au nom de la préférence nationale. 

 

De plus, Dunyaa Fm, l'une des radios privées les plus anciennes et pilier du groupe, ne mérite pas un tel sort, son fondateur (paix à son âme) étant un des pionniers d'une presse privée et libre. 

 

Le Synpics suit la situation avec beaucoup d'attention et appelle la direction à rencontrer les travailleurs et leur payer ce qui est dû. 

 

La note de la section : 

 

La rédaction de la radio dunyaa FM a  entamé un mouvement d'humeur ce lundi 15 mars. Une correspondance a été adressée à la direction sans réponse sur la situation des journalistes. L’administration nous doit sept (7) mois d'arriérés de salaire et nous sommes restés quatre (4) mois sans percevoir nos salaires. Alors suite à cela, nous avons décidé de faire une cessation de service.

Mardi 16 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :