Couverture sanitaire universelle : des parlementaires mènent le plaidoyer en faveur du genre et pour l'égalité des sexes.


Participant ce 31 mai, au dialogue thématique des parlementaires africains par webinaire sur la Couverture Sanitaire Universelle (CSU), la conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) et l'égalité des sexes, le réseau parlementaire sur la population et le développement du Sénégal a insisté sur le besoin de dérouler des initiatives tendant à renforcer le plaidoyer afin d'accélérer les progrès et de faire de la santé pour tous une réalité.

Considérant que les députés ont un rôle clé à jouer en 2021, le réseau parlementaire a réaffirmé son engagement à plaider pour une meilleure prise en compte de la couverture sanitaire universelle et les soins de santé primaire en particulier, (SSP) qui, selon l'organisation, constituent au delà d'être une pierre angulaire du système de santé, sont une première étape essentielle pour parvenir à assurer la santé pour tous.

Le réseau a notamment réitéré son engagement à respecter la promesse du sommet de Naïrobi et prend note que la promotion de l'égalité des sexes nécessitera l'élimination délibérée et accélérée des obstacles systémiques et structurels pour répondre aux besoins uniques des femmes et des adolescents, notamment en matière de la santé de la reproduction.

Dans une résolution, les députés ont pris l'engagement de soutenir l'élan politique pour la réalisation des engagements de CIPD25, de la CSU et de l'égalité des sexes. Ils ont fait part de leur ferme volonté de poser le débat pour permettre l'élaboration et l'examen des lois et des cadres réglementaires qui favorisent la cohérence des politiques entre autres engagements adoptés à travers cette rencontre de plaidoyer tenue avec leurs collègues du Burkina Faso, du Ghana entre autres.
Lundi 31 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :