Courses hippiques / Renouvellement du CNG : Après 10 ans, Cheikh Tidiane Niang vers la sortie, Oumar Collé Bao le « Bon cheval » ?


Après le renouvellement du Comité national de gestion de la lutte (Cng), c’est au tour du Cng des sports équestres de se diriger vers peut-être un nouveau chapitre de sa gestion. 

 

Reconduit au mois de décembre 2019, par le ministre des sports, Matar Ba, l’actuel président sortant du Cng des courses Hippiques, Cheikh Tidiane Niang pourrait bien en être à son 5eme et dernier mandat de deux ans. 

 

C’est d’ailleurs dans ce sens que le nom d’Oumar Collé Bao, un homme rigoureux, est évoqué pour reprendre les rênes de la course hippique qu’il connaît très bien.

 

Si le dernier mot reviendra assurément au ministre des sports qui se chargera de désigner le prochain dirigeant des courses hippiques au Sénégal, il semblerait que le président sortant, qui avait été désigné sur fond de polémiques avec certains acteurs du monde hippique dont des propriétaires de chevaux, en 2019, veuille rendre le tablier après dix années de services. 

 

Une tendance qui, si elle venait à se confirmer, laisserait la voie grandement ouverte à Oumar Bao Junior, le « Bon cheval » selon bon nombre d’observateurs qui voient en lui le profil idéal.

 

Vainqueur du grand Prix du Chef de l’Etat en 2019, avec son écurie, à l’hippodrome Ndiaw Macodou de Thiès, Bao Junior qui est issu d’une famille de passionnés du cheval, disait alors au micro de Dakaractu : « depuis 1965, aucun membre de ma famille n’avait réussi à gagner ce trophée de mon grand-père en passant par mon père… Je ne peux que me réjouir si cela se produit à travers moi. C’est symbolique ! » 

 

Rappelant le rôle de pionnier qu’a joué le professeur Bao dans le sport équestre au Sénégal.

 

Par ailleurs, il avait aussi insisté sur la nécessité de faire des courses hippiques une véritable industrie. Pour se faire, l’application du décret signé par le chef de l’Etat, qui consacrait 2% des gains de la Lonase au Cng des courses hippiques était nécessaire selon Oumar Bao Junior. 

 

Autant de points qui pourraient revenir sur la table des négociations et revendications au cours des prochaines consultations qui aboutiront au choix du prochain patron des courses hippiques…

Dimanche 31 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :