Cour d’Appel : Barth sur deux fronts, ce matin


Cour d’Appel : Barth sur deux fronts, ce matin
 Condamné à six mois de prison ferme le 17 avril dernier, pour les délits «d’outrage à magistrat, de provocation d’attroupement non armé», le maire de Mermoz/Sacré-Coeur, Barthélémy Dias, fera face, aujourd’hui, au juge de la Cour d’appel de Dakar. Ce procès en appel survient à quatre jours seulement de son élargissement prévu le 30 septembre prochain. Cependant, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, Barthélémy Dias fera également face à un autre front. Son procès en appel dans l’affaire Ndiaga Diouf, tué devant la mairie de Mermoz/Sacré-Cœur en décembre 2011 suite à une attaque de l’institution municipale par des nervis du Pds est prévu, aujourd’hui. Dans cette affaire, Dias-fils a été condamné à deux ans dont six mois de prison ferme, en plus d’allouer à la partie civile 25 millions Fcfa en guise de dommages et intérêts. Une décision que l’édile de Mermoz Sacré-Cœur avait contestée, avant d’interjeter appel. Avec ces deux fronts, la posture des avocats de Barthélémy Dias reste à déterminer. Vont-ils solliciter le renvoi en attendant la libération de Dias-fils ? Vont-ils retenir uniquement la première affaire étant donné que leur client n’a pas reçu de convocation dans la seconde affaire? Wait and see !
Mercredi 26 Septembre 2018
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :