Communication : Le Conseil constitutionnel veut s’ouvrir à la presse


Le Conseil constitutionnel, en partenariat avec le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics), organise, du 27 au 30 novembre, à Mbodiène, un atelier de formation sur : « Conseil constitutionnel et médias, un dialogue à établir ». L’institution veut établir le dialogue avec les médias. Dans la perspective de la présidentielle de février 2019, les professionnels de l’information seront amenés à faire un diagnostic global de la question en vue de faire des recommandations.

La haute juridiction entend  prendre à bras-le-corps la question de la communication. C'est un travail de longue haleine qui l’attend. Le président du Conseil constitutionnel en est persuadé : « la justice doit s’ouvrir au large public par le biais des médias ». Pape Oumar Sakho est conscient de la nécessité pour son institution  de s’ouvrir au grand public. « Nous estimons qu’il est nécessaire de faire comprendre la mission du Conseil constitutionnel et de faciliter l’accès aux informations qu’il produit. Nous sommes heureux de pouvoir compter sur le Synpics dans l’espoir d’établir un dialogue permanent avec les journalistes », espère le président du CS. 
Mardi 27 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :