Clôture de l’atelier sur l’allègement des taux d’intérêt débiteurs : Zahra Iyane Thiam optimiste pour la suite…


Pendant deux jours, les acteurs de la microfinance sous la direction du ministère de la microfinance et de l’économie sociale, se sont penchés sur la problématique relative à l’allègement des taux d’intérêt débiteurs appliqués par les services financiers décentralisés. Les institutions comme l’Assemblée nationale, le Haut conseil économique, social et environnemental, le Haut conseil des collectivités territoriales, l’OQSF, la DRS, les ONG  et d’autres structures de l’Etat prenaient part à cet atelier qui a été sanctionné par des recommandations et conclusions bien répertoriées par la ministre Zahra Iyane Thiam.

Des recommandations fortes ont été formulées à l’issue de ces échanges dans le cadre de allègement des taux d’intérêt débiteurs appliqués par les SFD. De manière générale, l’environnement institutionnel et le cadre d’évolution des SFD ont été abordés par les différentes parties prenantes.

Pour le ministre de la microfinance, « après avoir fait le tour des conclusions, elle estime que l’essentiel a été pratiquement fait. Il fallait juste qu’on se parle et que les échanges soient francs », retient la ministre.

Elle reste persuadée d’ailleurs qu’avec ces deux jours d’échanges, l'allègement des taux d’intérêt sera tout proche car les contraintes ne sont pas si majeures… 
Dimanche 23 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :