Cérémonie de dédicace de livre : le Docteur Adama Diouf propose sa contribution au développement à travers ses deux œuvres.


Ministre-conseiller à la Présidence de la République, Président du Conseil Départemental de Kaffrine, de l'Association des Départements du Sénégal (ADS) et de l’Union des Associations des Élus locaux du Sénégal (UAEL), mais aussi un intellectuel aguerri, Adama Diouf a procédé ce jeudi à la publication de ses deux ouvrages dans les locaux de la maison d'édition Harmattan. 

L'un intitulé Le guide pratique de l’Élu local pour la gestion d’une collectivité territoriale. Un outil de gestion pour les acteurs de la décentralisation et du développement territorial, notamment l'exécutif local et son organe délibérant.  En effet, étant acteur, l'auteur Adama Diouf soutient qu'il est nécessaire pour les Maires ou Présidents de Conseil départemental, d'avoir cet outil d'aide à la décision qui pourrait contribuer à la formation et au renforcement de capacités de ces derniers.

D'une approche pédagogique, l'œuvre est présenté sous forme de fiches avec des objectifs précis sur des thématiques centrales qui répondent aux préoccupations des élus locaux, avec des exercices et études de cas lui permettant de vivre concrètement des situations réelles. Sont aussi prises en compte des références bibliographiques et des textes législatifs et réglementaires pour étayer les propositions et partager les connaissances.

Le deuxième livre est intitulé projets et programmes de developpement territorial et stratégies de perennisation dans le pole territoire Sine Saloum.

Cette œuvre a pour objectif l'analyse des dispositifs de mise en œuvre des projets et programmes de développement territorial dans le Pole Sine Saloum, et les stratégies de pérennisation. Une analyse portée sur les résultats des enquêtes échantillonnées, des entretiens avec les chefs des services techniques déconcentrés, les coordonnateurs de projets et programmes aux niveaux central et territorial, mais aussi les associations coopératives des jeunes et des femmes situées dans la zone d'étude, le Pole Territoire Sine Saloum.

Toutefois, ces résultats ont permis de confirmer l’hypothèse de travail qu'un projet ou programme de développement, pour être viable, doit s'adosser d'abord aux ressources territoriales. Ils ont aussi révélé que certains projets de l’État et de partenaires formulés depuis le niveau central, ont souvent montré leurs limites pour leur appropriation par les populations, de même pour l’approche verticale qui n'est pas un gage de viabilité. 

D'ailleurs cette œuvre est préfacé par le président Macky Sall...
Vendredi 13 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :