CITE CLAUDEL : le Meer s’invite dans l’intimité des filles avec 2000 tickets-restaurants et des serviettes hygiéniques

La présidence tournante du Mouvement des élèves et étudiants républicains (Meer) connaîtra à partir de ce mercredi un nouveau leader qui mettra fin au mandant de Moussa Sow, le désormais ancien coordonnateur national. Ce dernier, pour marquer sa sortie, a clôturé sa gestion par la remise de dons de 2000 tickets-restaurants et des serviettes hygiéniques aux étudiantes de la cité Claudel.


Dans les ultimes instants de son mandat d’un mois qui expirait hier, Moussa Sow, le coordinateur national du Mouvement des élèves et étudiants républicain (Meer) s’est entrouvert une porte de sortie, grandiose, dans le sens qu’il a créé une audience au campus social Claudel où il a rendu le tablier.

À la place d’un discours politique, le président sortant a préféré poser un acte social vis-à-vis de la population estudiantine de cette cité.

Il a procédé à une remise de dons composés de 2000 tickets-restaurants et des serviettes hygiéniques.« C’est une première à la cité Claudel. On  nous a félicités pour cela », s’est-t-il exclamé.

Cette activité entre dans le cadre des journées sociales du Meer. D’où l’obligation de soutenir les étudiants pour faciliter leur apprentissage. Mieux, s’inscrire  dans la politique sociale du président de la République dans sa décision de faire de l’exercice 2018, une année sociale, dédiée aux jeunes, aux femmes, aux enfants, aux personnes âgées et celles vivant avec un handicap. « A travers ces dons, nous matérialisons la politique sociale du Président Macky Sall,  avec nos moyens du bord.  Même s’il faut préciser qu’on n’a pas eu à recevoir de subvention. N’empêche, nous avons pérennisé nos activités allant dans le sens d’aider les étudiants », dira-t-il pour expliquer l’impératif pour le mouvement d’être un moment débrouillard.   

Toutefois, le Meer, au-delà de sa relation, n’a pu réussir cette journée que grâce à l’appui matériel et financier du directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud).  « Il nous a donnés 2 mille tickets, de l’argent et du matériel», a-t-il révélé non sans dresser un bilan de sa gestion qui, à son avis, est satisfaisant.  

Outre cette activité, le Meer, sous le magistère de Moussa Sow, peut se targuer de plusieurs formations : la mise en place du sous-secteur de l’enseignement supérieur en collaboration avec le ministère de la tutelle,  en communication digitale avec les communicants de la présidence de la République. En termes d’appui aux actions du pouvoir, la  mobilisation, lors de la réception du Président Chinois en visite récemment dans notre pays, pourrait plaider en leur faveur.
Mercredi 1 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :