Bilan parlementaire : « Nous avons un budget de crise et les réformes attendues ne sont visibles nulle part… » (YAW)


Les députés du groupe parlementaire de la coalition Yewwi Askan Wi se sont réunis cet après-midi au siège du parti pour l’unité et le rassemblement (PUR). Cette rencontre est initiée par Birame Soulèye Diop et ses collègues parlementaires pour s’exprimer sur l'actualité politique. Le rapport de la Cour des comptes, l’affaire des deux députés du PUR et le bilan à l’issue du marathon budgétaire, toutes ces questions ont été abordées.

Ababacar Abba Mbaye qui donnait les grandes lignes concernant la participation des députés, s’est largement exprimé sur la « non-pertinence du budget 2022-2023 » et la position de sa coalition qui ne l’a pas voté. La croissance, les chiffres donnés, tous ces détails qui ont été présentés par le gouvernement du Sénégal devant la représentation nationale ont été rejetés par la coalition parlementaire Yewwi Askan Wi qui se rebiffe carrément en estimant qu’ils n’ont pas été informés de son cadrage.

Par ailleurs, la coalition Yewwi Askan Wi campe sur sa position et invite à une réforme en profondeur estimant que l’architecture de l’État doit être le premier chantier de ces réformes. Les institutions budgétivores n’ont pas aussi été épargnées par les députés qui chantent la même rengaine : « Le pays avance de deux pas et recule de cinq pas… »
Mercredi 21 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :