Autosuffisance en mouton en période de Tabaski : Aïda Mbodj déplore l'évasion des devises vers des pays voisins.


Lors de son temps de parole, Aïda Mbodj est revenue sur la journée de l'élevage tenue le 28 novembre 2019 à Kaél, transmettant à l’occasion, l'expression de gratitude des populations du Baol pour la réussite du pari de l'organisation et de la mobilisation tout en relevant le caractère symbolique de Kaél qui a une réelle signification pour les résidents de cette partie du Sénégal.

La lionne du Baol, dans un esprit patriotique, n'a pas manqué de déplorer avec vigueur ce qu'elle qualifie d'évasion fiscale en période de Tabaski, parlant de l'approvisionnement du pays en mouton. Selon elle, le secteur primaire dont l'élevage est partie intégrante, participe à hauteur de 40 %  du PIB, alors que l'autosuffisance en mouton peine à devenir une réalité au Sénégal. La parlementaire de Bambey déclare que le Sénégal subit un véritable manque à gagner en période de Tabaski et d'autres fêtes pendant lesquelles le mouton est prisé, avant d'interpeller le ministre en charge de l'élevage sur la politique de son département sur l'autosuffisance en mouton...
Vendredi 6 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :