Arrestation Pape Alé Niang : la presse sénégalaise toujours unie pour le libre exercice de la profession


La Coordination des Associations de Presse, le Conseil pour l'Observation des Règles d'Éthique et de Déontologie dans les médias au Sénégal, la société civile et des journalistes se sont tous réunis ce 4 janvier à la Maison de la presse pour exiger la libération de leur confrère Pape Alé Niang remis en prison après une mise en liberté de moins d’une semaine.

En effet, suite à sa deuxième arrestation le 20 décembre passé, le journaliste Pape Alé Niang a une nouvelle fois été placé sous mandat de dépôt. Et depuis lors, le journaliste et patron de presse a engagé une grève de la faim qui, actuellement le met dans un état critique. Ainsi pour combattre l’injustice que subit la presse sénégalaise, les acteurs des médias ne baissent pas le
pavillon et exigent la libération sans condition du journaliste Pape Alé Niang.


À cet effet, selon plusieurs journalistes qui ont pris part à cette manifestation, l’arrestation de Pape Alé Niang qui exerçait sa fonction de journaliste, est « une menace pour la liberté de la presse » au Sénégal.

Mamadou Thior, président du Conseil pour l’Observation des règles d’éthique et de déontologie dans les Médias au Sénégal (CORED), exige lui, une "libération immédiate et sans conditions de PAN". Il ajoute que « l’arrestation de PAN est un recul démocratique du pays alors que le Sénégal a toujours été une référence de démocratie et de liberté de la presse... »
Mercredi 4 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :