Anniversaire du 23 juin : la coalition « Bunt Bi » exige au Pr Macky Sall de déclarer qu’il renonce à un troisième mandat.


À l'occasion de l'anniversaire du 23 Juin qui a marqué un tournant historique dans la vie politique sénégalaise, la coalition Bunt Bi a tenu une conférence de presse au niveau de leur siège pour rappeler l'importance de la date d'aujourd'hui et exiger du président Macky Sall de déclarer qu'il ne sera pas candidat en 2024.

La coalition Bunt Bi affirme que le retrait du ticket présidentiel en 2012 avec tous les soubresauts politiques que cela pouvait engendrer, avait permis à la démocratie sénégalaise de souffler. Aujourd’hui il n’est pas exagéré de dire que cet acte hautement symbolique posé par Me Abdoulaye Wade, les Sénégalais attendent malheureusement sans grand espoir pour que l’actuel locataire du Palais, en l'occurrence le Président Macky Sall, profite de ce jour si symbolique pour déclarer et confirmer de manière irréversible qu’il ne sera pas candidat pour un troisième mandat", a décliné Selbé Linguère Diouf, membre de la coalition.

Selon toujours la Linguère, ce 23 Juin 2022, devrait être une fête pour notre Démocratie. C’est l’occasion pour la Coalition Bunt-Bi d’exiger la libération des personnes arrêtées, notamment les députés dont leur seul « tort » a été de réclamer un droit constitutionnel.

« L’État de droit c’est d’abord l’État soumis au droit. Quand des députés sont arrêtés et violentés comme de vulgaires bandits, cela n’est pas conforme aux lois Républicaines. La Coalition Bunt-Bi souhaite une stricte application de la loi électorale qui exige l’élimination des deux listes proportionnelles de BBY et de YAW, toutes deux ayant fauté de manière incontestable », a-t-elle dit.

La coalition Bunt-Bi interpelle enfin le Président Macky Sall pour qu’il vienne s’expliquer devant les sénégalais sur le train de vie exorbitant de son gouvernement d’abord, sur le retour intempestif des coupures d’électricité, de l’augmentation du prix de l’huile qui passe quasiment du simple au double et introuvable. La coalition Bunt-Bi interpelle le gouvernement sur la sécurité des biens et des personnes, en l'occurrence le ministre de l’intérieur Félix Antoine Diome, estimant que son rôle n’est pas seulement de faire de la politique, mais de veiller et de protéger le peuple sénégalais.
Vendredi 24 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :