Agression de la zone du technopole : descente musclée de la DAMCP

Le Ministère de l’Environnement et du Développement durable avait informé en octobre dernier, de la décision du Gouvernement de classer, dans le cadre de la politique de sauvegarde de la « grande Niaye » de Pikine- Guédiawaye, cette surface en zone humide protégée.

Plus de 5 mois après l’entrée en vigueur de cette décision, la Direction des Aires Marines Communautaires Protégées (DAMCP) a mené sa première opération d’envergure dans la zone ou près d’une centaine d’hommes a été déployée pour sécuriser la zone et procéder au constat de l’agression qu’elle subit. Selon le Colonel Boucar Ndiaye, Directeur des Aires Marines communautaires protégées (MEDD), en plus des remblais de la zone, la végétation est agressée et des arbres terrassées. Un dépotoir sauvage a été aussi érigé dans la zone créant une pollution.

Le Colonel a prévenu les détenteurs de titres même légaux et précaires de la nécessité de quitter les lieux. Ainsi, un contingent des agents de la Direction des aires marines protégées, des eaux et forêts et de la gendarmerie va désormais patrouiller dans la zone afin de procéder à la surveillance des acteurs qui agressent cette zone.


Mercredi 3 Avril 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :