Affaire Adji Sarr : le FRAPP demande la levée du contrôle judiciaire de Fatima Mbengue.


Fatima Mbengue, membre du secrétariat exécutif national (SEN) du FRAPP est poursuivie dans l’affaire Adji Sarr pour délit d’association de malfaiteurs, complicité de diffusion d'écrits contraires aux bonnes mœurs, complicité de collecte de données à caractère personnel, complicité de menaces et voie de fait.

Elle a été placée sous contrôle judiciaire depuis le 23 février 2021. Donc ne peut pas sortir du territoire national sans autorisation du juge, et doit se présenter tous les derniers vendredis du mois.

Le FRAPP en conférence de presse dénonce ces mesures vexatoires visant à humilier Fatima Mbengue, d’autant plus qu’elle a été dans le cadre des activités du FRAPP, invitée par Medicos do Mundo comme paneliste à la 6e rencontre du réseau ACAMPA pour la paix et le refuge qui aura lieu en Espagne.

Elle a, selon le FRAPP, demandé au juge, depuis le 16 mai 2022, la levée du contrôle judiciaire ou de pouvoir se présenter au juge qu'une fois tous les trimestres à la place d'une fois tous les derniers vendredis mais aussi l'autorisation de sortie du territoire national afin de participer à la conférence internationale organisée par Medico do Mundo en Espagne du 09 au 27 juin 2022.
Mardi 24 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :