ATTAQUE AU COUTEAU CONTRE UN POLICIER ET UN ASP A ROSSO : Le profil troublant des frères Egbedi

Ecroués pour activités terroristes présumées, l’assaillant de Rosso et son grand frère, installé dans la procédure, présentent des profils troublants.


ATTAQUE AU COUTEAU CONTRE UN POLICIER ET UN ASP A ROSSO : Le profil troublant des frères Egbedi
Libération révélait hier que Oderoghene Odeyowho Egbedi qui avait attaqué au couteau un policier et à un ASP à Rosso, s’était emmuré dans le silence devant les enquêteurs de la Section de Recherches qui l’avait « réceptionné » après son transfert à Dakar.
Nous ajoutions que son frère qui était venu à Dakar pour s’enquérir de ses conditions de détention a été écroué à son tour et installé dans la procédure ouverte par le parquet de Dakar pour activités terroristes présumées à la découverte de vidéos jihadistes dans son téléphone portable.
Selon nos informations, les deux frères ont fait face au doyen des juges il y’a de cela quelques jours. L’assaillant de Rosso, jusque-là aphone, a consenti à se livrer devant le doyen des juges.
Alors qu’il était prié de s’expliquer sur son acte, Oderoghene a tout simplement affirmé qu’il n’avait aucune explication à fournir car il ne reconnaissait que la... Justice de Dieu. Les multiples relances du magistrat instructeur n’auront servi à rien.

Devant le doyen des juges, il argue qu’il ne reconnaît que la Justice de Dieu

En fait, c’est grâce au témoignage de son grand frère que les enquêteurs ont pu cerner le profil troublant de Oderoghene. Se disant exercer la profession de traiteur en Gambie, où il s’est installé depuis 2011 et où il est marié, il a affirmé avoir appris l’arrestation de son frère (qu’il appelle Abdurahman) par l’intermédiaire d'un de ses condisciples.
Interpellée sur la composition de sa famille, il rétorque qu’ils sont une fratrie de cinq personnes, tous des hommes, nés d’un couple de Nigérian qui a immigré en Grande Bretagne il y’a plus de 40 ans.
Il s’agit de Egbedi Ejiroghene alias Abdoul Aziz âgé de 41 ans, Emuroghene Egbedi alias Hamza âgé de 37 ans, Okeroghene Egbedi alias Abul Hakem âgé de 33 ans, Oderoghene Egbedi alias Abdurahman âgé de 30 ans et Akporouhene Egbedi alias Abdullah âgé de 29 ans.
Ayant grandi dans uu quartier de Tottenham, les frères Egbedi se sont successivement converti à l’Islam entre les années 2005 et 2010.
Après sa conversion, l’agresseur de Rosso a séjourné pendant quatre ans en Syrie. Il a été ensuite en Mauritanie pour apprendre le Coran. Il décidera plus tard de rejoindre le Mali, le Nigéria puis l’Egypte avant un séjour en Arabie Saoudite. Dans son cursus scolaire, il a été à l’école Stanford Hill où il a obtenu le Gcses puis St Davids et St Katirine Catholique School pour décrocher le diplôme A Levels. Quand il s’est converti à l’Islam il est parti apprendre dans une école arabe. Il a un diplôme d'enseignement de la langue anglaise et un certificat d’enseignement de la langue arabe en Syrie.

Séjours en Syrie, au Nigéria, en Egypte...

Les deux frères Egbedi se sont installés en Gambie, sous le régime de Jammeh, dans l’espoir de « pouvoir vivre pleinement leur foi » dans la « hijira » ou « exil spirituel ». L’assaillant de Rosso aurait été imam de la mosquée Masjeed Ali Ibn Abee Talib en Gambie pendant six mois.
Après avoir longuement refusé d'admettre que son frère a délibérément attaqué un policier au couteau, Ejiroghene Egbedi a tenté de justifier l’acte de son cadet en soutenant que ce dernier est victime d’un sort qu’il lui aurait été jeté lors de son séjour en Egypte. C’est ainsi qu’il a rejoint quelques temps après son frère en Gambie. Interrogé sur les images à caractères terroristes (vidéos de « mécréants » égorgés), il a affirmé qu’elles montrent la souffrance et l’oppression des musulmans en Centrafrique.
Samedi 7 Avril 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018