AID EL FITR : A Mbour, l’imam ratib insiste sur la bonne gouvernance


AID EL FITR : A Mbour, l’imam ratib insiste sur la bonne gouvernance
L’Imam ratib de Mbour (ouest), Papa Ibrahima Faye, a insisté vendredi sur la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques, invitant également au respect des institutions de la République.
 

L’imam ratib, qui dirigeait la prière de l’Aïd-el-fitr, communément appelée ‘’Korité’’, au quartier Santessou de la commune de Mbour, a salué les efforts des autorités administratives et locales, tout en les invitant à ‘’penser davantage’’ aux populations, à s’occuper ‘’convenablement et entièrement’’ de leurs besoins et autres préoccupations.
 
Dans son sermon, il a d’emblée rappelé le sens et l’importance de cette fête qui marque la fin du ramadan, ‘’mois de pénitence, de pardon’’.
 

Papa Ibrahima Faye a dénoncé ‘’l’insolence dont font (montre) certains Sénégalais, l’hypocrisie, l’escroquerie, le mensonge, les insultes et autres propos injurieux, les balivernes, ainsi que les discours incendiaires de certains hommes ou femmes politiques dans l’espace public’’.
 
"Un bon musulman, un citoyen modèle doit éviter de dire du mal de son prochain et doit cultiver la paix autour de lui. Il faut instaurer la solidarité, l’entraide et la zakkat est le meilleur moyen pour les musulmans de s’entraider. Il faut que les plus nantis soutiennent les démunis qui, eux-aussi, doivent accepter le sort que Dieu leur a réservé’’, a lancé le guide religieux.
 
‘’La vie sur terre est éphémère ; ici, nous ne sommes que de passage. Il nous faut profiter de ce court séjour sur terre pour respecter les préceptes de l’Islam et les recommandations du prophète Mahomet (PSL). C’est ça seulement qui fera que les portes du paradis nous seront grandement ouvertes’’, a souligné Imam Faye.
 
Il a insisté sur le respect mutuel qui doit prévaloir dans les relations humaines et sur le comportement que doit avoir un bon citoyen, estimant que l’individu doit être un citoyen modèle, respectueux de l’ensemble des institutions et des autorités et même de toutes les populations, ‘’sans distinction’’.
 
‘’Il faut toujours, en tout temps et en tous lieux prôner la bonne parole, avoir du respect pour son prochain, tout en ayant du respect et de la considération pour les autorités qui, elles-aussi, doivent privilégier le dialogue, la concertation et le pardon, tout en impliquant les citoyens dans la prise de décisions les concernant’’, a insisté l’Imam ratib de Mbour.
 
Selon lui, ‘’le président de la République doit être respecté, soutenu, accompagné’’. ‘’Nous constatons, de plus en plus, une indiscipline notoire chez certains Sénégalais, surtout à l’endroit des autorités et des institutions de la République. Il faut que cela cesse dans ce pays’’, a martelé Papa Ibrahima Faye.
 
Le préfet du département de Mbour, Saër Ndao, a félicité tous les musulmans et les citoyens à l’occasion de l’Aïd-el-fitr.
 
‘’L’imam nous a rappelé le respect que tout citoyen doit avoir à l’endroit des autorités, particulièrement pour le Chef de l’Etat, le président de la République. Ce respect, c’est un principe sacro-saint pour la bonne marche d’une République, d’une nation, mais aussi une éducation vers la citoyenneté pour la culture citoyenne’’, a indiqué M. Ndao. 
Vendredi 15 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :