À l'origine du Covid-organics, le Dr Jérôme Munyangi fait un clin d’œil aux États africains intéressés par l’artémisia.


Inspirateur de Covid-organics du nom du remède malgache contre le covid-19 à base d’artémisia, le chercheur congolais Jérome Munyangi fait encore parler de lui.
 
Dans un communiqué diffusé sur sa page officielle et lu par Dakaractu,  il fait le « point sur les prochaines étape de mes travaux ».
 
Il a commencé par se féliciter du succès connu ces derniers jours par l’artémisia, une plante sur laquelle il travaille depuis 2013. « Plusieurs grands Etats africains, Madagascar, RDC et le Sénégal, montrent un intérêt fort pour la tisane d’artémisia, traitement habituellement utilisé contre le paludisme et semblent prêts à faire coopérer leurs équipes de recherches », se réjouit le chercheur congolais. « En tant que médecin-chercheur, spécialiste de l’artémisia, je ne peux que saluer la démarche des pays africains et me tiens à leur disposition pour accélérer les recherches », ajoute-t-il.
 
Cet accompagnement qu’il propose aux États africains, le Dr Munyangi le dessine sous les traits d’une mise à disposition d’ « une bibliographie scientifique complète sur l’artémisia, constituée rigoureusement depuis plusieurs années ».

Aussi a-t-il tenu à annoncer la finalisation d’un « protocole d’essai clinique robuste » qu’il soumettra aux pays intéressés par ses travaux. Selon lui, il y va de la crédibilité de l’efficacité présumée de l’artémisia sur le Covid-19.    
Mardi 28 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :