Suppression de la 3e tranche pour les clients « prepaid du Woyofal » : Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle grille tarifaire


Comme l’a annoncé le ministre de l’énergie et du pétrole, Antoine Félix Diome le week-end dernier, à l’Assemblée nationale, la suppression immédiate de la troisième tranche du « Woyofal », est une nouvelle saluée par de nombreux consommateurs. Cependant, les modalités pratiques de cette mesure restaient floues pour beaucoup. Les tarifs de vente au détail d'énergie électrique applicables par Senelec à partir du 1er décembre 2023 sont ainsi approuvés. 

Selon le Conseil de régulation de la commission de régulation du secteur de l’énergie (CRSE), l’analyse porte, d'une part, sur « la cohérence globale de la grille tarifaire et d'autre part, sur la conformité des revenus de Senelec avec son Revenu Maximum Autorisé ». 

La CRSE a procédé à la vérification de la grille tarifaire soumise par Senelec. Ainsi, la suppression du tarif de la troisième tranche de consommation des clients en prépaiement a été bien prise en compte par Senelec. Elle permet d'atténuer les effets de l'augmentation des tarifs appliquée à compter du 1er janvier 2023 sur la facturation des clients en prépaiement. La mesure se traduit par l'application des tarifs de la deuxième tranche aux consommations de la troisième tranche pour toutes les catégories de clients en prépaiement.

Le conseil informe que la suppression de la troisième tranche de consommation des clients en prépaiement devrait, selon les données de Senelec, concerner près de 200 000 clients dont environ 10 500 clients professionnels. Les ventes de Senelec connaîtront une baisse de 254 128 778 de FCFA TC pour le mois de décembre 2023 dont 38 765 407 de FCFA relatifs à la TVA sur les consommations de la troisième tranche.

Pour l'année 2024, la baisse attendue sur les ventes sera de 3 milliards 640 millions de FCFA TC dont 555 millions de FCFA relatifs à la TVA facturée. Dans ces conditions, précise la commission de régulation, « l'application de la nouvelle grille tarifaire n'induit pas de recettes issues des ventes supérieures au « Revenu Maximum Autorisé de Senelec en 2023 ». 

 

 
Vendredi 1 Décembre 2023
Cheikh S. FALL



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :