Sonko-le-minable! (Pathé Ndoye BA)


C’est un trait de caractère de l’homme qui a fait le tour des salons de Dakar. Je ne voulais pas prêter attention, mais comme le dit l’adage wolof : «jikko ak borom pakh rek».

Je ne connaissais pas l’homme en question, sauf de par ses envolées sataniques qui frisent l’insolence à travers certaines télévisions et radios de la place, mais je viens d’en avoir une idée nette et précise.

Devant mon poste téléviseur et en direct des débats à l’Assemblée nationale, cet auguste et enviable endroit que tout un chacun devrait contempler, j’ai vu la tronche d’un homme habillé en costume cravate étant sur son 31.

Et subitement l’atmosphère prend une certaine ampleur comme dans les grandes démocraties, enlever sa veste comme qui dirait “à la guerre comme à la guerre”. Je n’en revenais pas et qui disait que Me El Hadji Diouf avait raison sur le jugement qu’il avait fait sur le politicien de surcroit un inspecteur des impôts.

L’administration sénégalaise méritait plus que ça. N’est-ce pas lui qui taxait de délinquant l illustre et le courageux Youssou Ndour, celui à qui le Sénégal doit beaucoup de respect et de reconnaissance. Mes compatriotes,voilà celui qui veut gérer notre devenir, un monsieur qui n’a aucun respect envers nos institutions, soyons vigilants, demain fera jour!

Pathé Ndoye BA Président Mouvement Patriotique pour L’émergence et la Citoyenneté Médina Rekk

Vendredi 20 Avril 2018
Dakaractu




1.Posté par Diouf Yves le 20/04/2018 11:15
Il faut arrêter de présenter Ousmane Sonko sous une image purement négative sans aucune preuve. D'ailleurs, vous ne donnez aucune information avérée sur sa propre nature, car vous ne pouvez pas le faire. Vous avez une étroitesse d'esprit qui vous ridiculise tout en cherchant à tourner en dérision un homme politique honnête, sérieux, visionnaire et ambitieux. Il est le seul à avoir l'audace de dévoiler les les vices du système politique dont soufre les Sénégalais loyaux qui ne s'impliquent pas dans la politique vicieuse entretenue par des hordes de politiciens qui se servent de plusieurs moyens pour arriver à leurs fins. Dénoncer les entreprises sournoises de l'enrichissement illicite, de la privation des Droits et libertés, c'est un acte de haute citoyenneté. En plus, dans l'Assemblée Nationale, nous avons vu des députés qui ont traité de tous les noms d'oiseau le Président M. Niasse et Seydou Diouf le Président de la Commission des Lois. Et pourquoi vous n'en parlez pas? D'autres se sont copieusement insultés. Et pourquoi vous ne les critiquez pas? C'est parce que tout simplement O. Sonko vous gêne à cause de son franc-parler. D'ailleurs, Maître E. H. Diouf, que vous citez pour essayer vainement de corroborer vos propos injurieux et scandaleux, n'est pas un modèle. Mais c'est toi seul qui ne le sait pas. Evidemment, quand on a seulement de mauvais modèles, on devient aveuglément imitateur. Enfin, vos critiques se trouvent à la base de préjugés ethniques et régionalistes. Tu cherches à créer en vain une image négative de Sonko pour discréditer les Diolas et la Casamance tout en espérant que le candidat de ton ethnie se fera réélire. Mais, tu ne peux pas déconstruire la solide réputation des Diola en matière de Dignité, d'Intelligence, de Bravoure, d'Honnêteté...



Dans la même rubrique :