Sommés de quitter sans délai l'emprise de l'aérodrome de Kaolack : Les riverains montent au créneau pour exiger un dédommagement convenable.


Suite aux travaux d'extension en cours de l'aérodrome de Kaolack, les autorités administratives dont la direction de la surveillance et du contrôle de l'occupation du sol, brigade zonale de Kaolack, ont décidé de servir aux riverains de cet édifice (Kahone extension 1), une sommation sans délai pour libérer les lieux.

C'est la raison pour laquelle, les concernés ont fait face à la presse ce matin à Kaolack commune en vue d'informer l'opinion nationale et internationale sur ce qu'ils considèrent comme une forfaiture.

Très remontés contre la façon dont la sommation de déguerpissement leur a été envoyée, les riverains qui ne savent plus d'ailleurs où donner de la tête, disent être prêts (avec un délai précis) à quitter les lieux pour des raisons de sécurité, mais réclament en même temps une indemnisation acceptable...
Mercredi 2 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :