Sénégal - Togo : Que retenir du match des latéraux sénégalais, Saliou Ciss et Ibrahima Mbaye ?

C'est l'un des gros chantiers qui préoccupent actuellement le sélectionneur de l'équipe nationale de football, Aliou Cissé, l'animation défensive, mais surtout offensive des couloirs latéraux au niveau de la défense.


Des postes complètement dégarnis avec les blessures de Moussa Wagué, Youssouph Sabaly et plus récemment le chômage technique de Lamine Gassama, sans club, donc pas du tout compétitif ou encore Fodé Ballo-Touré fraîchement transféré au Milan AC et pas encore à 100%. Il s'agit là des joueurs les plus utilisés dans ce secteur cité ci-dessus, depuis plusieurs mois... 

Pour les matches contre le Togo (gagné 2-0, ce mercredi, par le Sénégal) et celui face au Congo prévu le 07 septembre, Aliou Cissé a dû faire appel à Saliou Ciss (31 ans, As Nancy Lorraine, L2) à gauche et Ibrahima Mbaye (Bologne) pour pallier les absences. Sans oublier le latéral droit de Teungheuth FC, Moutarou Baldé convoqué en dernière instance.


Sauf que, face aux Éperviers du Togo, c'est l'ancien pensionnaire de Diambars, Saliou Ciss qui a été aligné au poste de latéral gauche. Et, Ibrahima Mbaye à droite de la défense sénégalaise. Des couloirs qui ont été moyennement voire très peu animés par leurs occupants qui se sont contentés du minimum syndical sur la pelouse du stade Lat Dior de Thiès. 

En réalité, avec les Lions, Saliou Ciss n'a jamais été un adepte du dédoublement à outrance pour apporter le surnombre dans la surface adverse, et des centres pour toucher ses attaquants. Un était de fait qui a été constaté contre les togolais. 

Avec aucune forme de complicité avec Ismaëla Sarr qui jouait exceptionnellement comme aillier gauche, Saliou Ciss a été particulièrement timide mis à part quelques escapades stériles dont la plus dangereuse a été sa frappe croisée, malencontreusement contrée par Sadio Mané en fin de match. Insuffisant pour faire fonctionner le 4-2-3-1 d'Aliou Cissé, qui se transformait souvent en 4-4-2... 

De l'autre côté, Ibrahima Mbaye était aux abonnés absents sur les phases offensives des sénégalais. Pape Matar Sarr qui, lui aussi s'était curieusement retrouvé à jouer comme excentré droit, lui le milieu offensif axiale, n'aura jamais pu combiner avec son binôme du côté droit pour alimenter ce compartiment du jeu. 

Pas assez utilisé par le Bologne FC, Ibrahima Mbaye est d'ailleurs sorti sur blessure, à l'issue d'un match "neutre." Il a été remplacé par le seul footballeur local de ce regroupement, Moutarou Baldé. 

Après 15 minutes passées sur la pelouse du stade Lat Dior de Thiès, le défenseur de TFC pas du tout inhibé par le fait de disputer ces premières minutes avec la sélection A, a montré une belle activité. De quoi garder espoir contre le Congo si toutefois le coach Cissé lui offrait une titularisation méritée. 

Toujours est-il que l'équation reste entière concernant ces deux postes clés de la défense sénégalaise qui peinent à être valablement occupés...
Mercredi 1 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :