Rapport Amnesty 2018 : « L’armée camerounaise a perpétré des séries d’exactions, des actes de tortures et d’homicides » (Samira Daoud, Amnesty International)

Amnesty International a publié ce lundi 11 juin un nouveau rapport sur la situation des droits humains dans les régions anglophones. Cette organisation internationale fait un récit des séries d’exactions commises dans le sud-ouest et le nord-ouest du Cameroun.

Cet état des lieux dresse un bilan sombre en terre camerounaise marqué par des actes de torture, des cas de détention en catimini, des homicides, agressions et pillages perpétrés aussi bien par les forces séparatistes armées que par l’armée régulière. Cette ONG estime que la crise anglophone au Cameroun a fait au moins 150000 déplacés du fait des violences entre le début de l’année 2017 et mai 2018 et 20400 demandeurs d’asile au Nigéria.

Selon Samira Daoud la directrice adjointe d’Amnesty International en Afrique de l’Ouest et du Centre, c’est la population civile qui est toujours pris pour cible.

Face à cette situation, ces militants des droits humains fustigent les violences qui font légion dans ces régions et exigent que des enquêtes soient ouvertes afin de traduire les coupables en justice …


Mardi 12 Juin 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :