Première convocation en équipe nationale : Ilimane Ndiaye, futur prince de la tanière ?


Sa convocation en équipe nationale était quasiment une demande sociale au Sénégal où son nom était sur toutes les lèvres depuis quelques semaines. Ilimane Ndiaye (22 ans) va enfin honorer sa première sélection avec les Lions de la Téranga à la suite de sa convocation par Aliou Cissé ce vendredi, pour les deux rencontres du 4 et 7 juin (Sénégal vs Benin et Rwanda vs Sénégal) des éliminatoires de la CAN 2023.

L’enthousiasme est perceptible un peu partout sur la toile ou la bonne nouvelle a été accueillie avec des « Bienvenue Ilimane » ou encore « Enfin ! » qu’on peut lire dans les commentaires sur la page Facebook de la Fédération sénégalaise de football.

Même son club Sheffield United s’est empressé de publier ceci sur son compte Facebook officiel : « Ilimane Ndiaye, un incroyable talent ! » Sa convocation apparaît donc à la fois comme une évidence et une bénédiction pour les champions d’Afrique en quête de renforts en vue du mondial 2022 et de la CAN 2023.

Tout ça pour dire que les voyants sont au vert pour le natif de Rouen. Les nombreux supporters des lions semblent avoir trouvé en lui l’étoffe d’un nouveau prince qui, dans l’idéal devrait être le parfait lieutenant du roi Sadio Mané, leader incontesté de la tanière.

Sauf qu’il ne sera pas le seul à avoir eu ce statut ou du moins ce profil. On se souvient du très talentueux Santy Ngom qui avait suscité une vague d’espoir et un véritable engouement lors de sa sélection en mars 2018 (matches amicaux du Sénégal face à l’Ouzbékistan le 23 mars à Casablanca et la Bosnie-Herzégovine le 27 mars au havre.)

Par la suite, Santy avait déçu. Pas vraiment convaincant dans son rôle de meneur de jeu, le gaucher presque « magique » avait sombré dans l’oubli loin de la tanière. 

Idem pour la situation du jeune prodige de Thiès, Pape Matar Sarr qui continue à avoir la confiance d'Aliou Cissé même si son éclosion dans le groupe tarde à se faire. 

Seul Krépin Diatta (toujours forfait) par moment, a pu créer une sorte de lien dans le jeu offensif du Sénégal, avec son compère d'attaque, Sadio Mané, dans ce secteur clé...

Car, en réalité tout l’enjeu pour ne pas dire la difficulté se trouvera dans la capacité du staff technique sénégalais à  bien utiliser le talentueux milieu offensif de Sheffield United. Et, à faire de sorte de créer une parfaite symbiose entre Ndiaye - Mané et le reste du groupe…

Une association très attendue dont la réussite permettrait assurément aux Lions d’être encore plus mordants et dangereux face à des adversaires qui seront plus coriaces et plus déterminés à l’avenir.

En attendant, les grands débuts d’Ilimane Ndiaye au stade Abdoulaye Wade, le 4 juin face au Bénin, sont attendus par tout un peuple ravi de voir le jeune Lion briller sous les couleurs sénégalaises…
Vendredi 27 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :