Pôles urbains de Diamniadio / Lac Rose : Le diagnostic externe du plan stratégique de développement acté par la DGPU.


Après la phase de diagnostic interne de la mission d'élaboration du Plan Stratégique de Développement (PSD) de la Délégation Générale à la Promotion des Pôles Urbains de Diamniadio et du Lac Rose (DGPU), voilà que le processus d'étude et d'analyse externe qui constitue le second volet du projet vient d'être lancé.

Cette phase du PSD considérée comme le coeur de métier de la DGPU entend se dérouler suivant un triptyque social-économique-écologique qui servira de base aux questionnements du diagnostic externe de la délégation générale.

Le processus dont le lancement a été effectué, ce 23 septembre par le délégué général, Diène Farba Sarr suivra un plan de travail qui s'étendra sur une durée de 2 mois afin de mener des réflexions approfondies sur différents thèmes. Il s'agit de la gouvernance, la planification spatiale et l’aménagement du foncier, la construction d'une ville durable/Smart city, les voiries et réseaux divers, infrastructures, équipements et édifices, le financement des investissements et enfin la promotion de l'économie locale.

Cet exercice majeur devra permettre à la DGPU de revisiter ses missions à l'aune de l'unique référentiel de politique économique et sociale au Sénégal pour déployer ses activités dans le prochain quinquennat.

L'institution se présente comme un outil de valorisation du territoire des poles dont elle a la charge, dans l'optique de mise en place d'établissement humains socialement vivables, économiquement équitables et écologiquement viables.

Cela ne pourrait être réussi sans une implication du secteur privé national d'où l'intérêt pour le délégué général, Diène Farba Sarr, d'appeler le secteur à se joindre à la mission de bâtir une ville nouvelle répondant à toutes les normes de modernité.
Jeudi 23 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :