Ousmane Sonko après son face à face avec Adji Sarr : «Ce n’était pas une confrontation, c’était un massacre»


Très serein, Ousmane Sonko a lancé à l’endroit de ces militants, venu nombreux chez lui pour lui témoigner leur soutien : «Ce n’était pas une confrontation, c’était un massacre».

La confrontation entre le leader du Pastef Ousmane Sonko et Adji Sarr a connu quelques soubresauts notamment une suspension de séance de quelques minutes suite à des échanges aigres-doux. Finalement, Ousmane Sonko est rentré tranquillement chez lui après plusieurs heures passées dans le bureau du juge. 

Nous y reviendrons…
Mardi 6 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :