Opposition du Sénégal, le cadre unitaire urge!


Opposition du Sénégal, le cadre unitaire urge!
Loin de cette idée ou pensée visant une candidature unique de l'opposition, cette réflexion consiste à proposer un grand cadre unitaire qui regroupe toutes les forces politiques à savoir partis, mouvements, plate-formes, entités et personnalités mais qui se reconnaissent et assument pleinement leur rôle d'opposants contre ce régime. Les missions que nous pourrons assigner à ce dernier ne peuvent être autres que l'élaboration d'un plan de lutte collective et de propositions vers la signature d'un pacte de sincérité. Et ce dernier ne peut empêcher à qui il puisse être de se présenter en proposant aux sénégalais son projet de société et ses ambitions concernant les présidentielles de 2019.
En effet, mettre en place cette structure ne semble pas être difficile car l'opposition et les non inscrits au niveau du parlement l'en ont fait montre par rapport au combat courageux et républicain contre cette agression humiliante de notre démocratie concernant la levée de l'immunité parlementaire du député maire Khalifa Ababacar Sall. Mais revenons en aux missions. 

Aujourd'hui, le constat est unanime concernant la désunion et le défaut organisationnel de l'opposition. Il faut le dire en toute sincérité sans se voiler la face. Nous avons été un peu naïfs en acceptant d'aller aux législatives sans pour autant exiger l'entière disponibilité des cartes d'identité de nos compatriotes. Comment peut-on comprendre d'aller aux joutes électorales aussi importantes sans au préalable anticiper le combat sur la production effective de toutes les cartes d'identité ? On aura beau chercher la réponse mais nous nous conviendrons tous ensemble qu'il n'en était rien que de l'euphorie malheureusement car nous demeurons majoritaire mais nous avions oublié l'élément essentiel qui nous permet de voter. Pourquoi ? Parce que nous n'avions pas de cadre unitaire mais plutôt des coalitions qui se consacraient tout au plus pour chacune d'aller angrager des voix pour sa liste. Imaginons un instant que nous ayons cette structure unitaire ! Nous pourrions en tout cas apostropher ce sabotage orchestré par ce régime tricheur qui a perdu toutes chances de gagner avec honneur et dans les règles de l'art. 

Secundo, nous convergeons vers les présidentielles en 2019. Au moment où certains veulent nous imposer le débat d'une candidature unique de l'opposition qui pourrait engendrer des querelles et une désunion fatale, nous devons évacuer cette question immédiatement avec la proposition de candidatures plurielles afin d'éviter le syndrome de Benno Siggil Senegaal qui ont retardé et anéanti Moustapha Niass et Ousmane Tanor Dieng. Refusons cela pour cette fois. Chacun est libre autant que les structures de base le souhaitent de se présenter ou d'aller en coalition avec son programme qui restera à l'appréciation des sénégalais. Mais là n'est pas le problème ! Aujourd'hui n'est-il pas temps de savoir qui est réellement dans l'opposition et qui n'y est pas ? Ça sera l'occasion pour nous de proposer un pacte de sincérité devant tout le peuple sénégalais qui résultera de soutenir le candidat issu de l'opposition qui aura réussi à aller au second tour contre celui de Benno Bokk Yakaar.

Telle que puisse être notre force, tant que nous serons pas unis pour des objectifs communs et une ambition seule et unique qui ne peut être autre chose que le changement radical du Sénégal dans toutes formes et pratiques dagnouy nax sunu bopp mais nous ne bougerons nulle part.

Omarou Hanne Mouvement KHALIFA PRÉSIDENT
Lundi 22 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :